Après qu’une blessure l’ai écarté malgré lui de la compétition l’année dernière, le Québécois Alex Vigneault est de retour cette année avec une belle 2ème place mondiale à l’issu des Opens et plus que jamais l’envie d’en découdre ce weekend lors des East Regionals à Albany.

Dubaï Fitness ChampionshipPour mémoire, l’année dernière il s’était classé 3ème mondial aux Opens avant qu’une blessure l’oblige à arrêter la compétition. À 26ans, ce sera déjà sa quatrième participation aux Regionals. En effet, après avoir commencé le CrossFit en 2013, il rate la qualification pour les Games aux Regionals de 2014 à une place près, puis se rattrape les deux années suivantes avec deux participations aux Games consécutives et pas des moindres : 11ème en 2015, 9ème en 2016. Cette année, il a repris la compétition en commençant par une belle 5ème place au Dubaï Fitness Championship et une victoire au Wodapalooza, qu’il a remporté avec sa Team Québec.

Nous avons eu l’occasion de lui poser quelques questions pour une interview express, à quelques jours de l’échéance des Regionals :

Quelle est ton histoire ? 

Je suis natif d’un petit village appelé Havre-Saint-Pierre à environ 850 km l’Est de la ville de Québec. J’étudiais à Québec dans le domaine du Génie civil et je retournais dans mon coin de pays l’été pour travailler. C’est là-bas que j’ai débuté le Crossfit. Étant donné qu’il n’y a pas de gym affiliée là-bas, j’ai dû m’acheter beaucoup d’équipements pour m’entraîner dans le garage de mes parents durant l’été. Je suis ensuite revenu étudier à Québec au mois d’août où j’ai pu pratiquer dans un vrai gym de Crossfit. Je suis maintenant à Crossfit Québec City.

Côté étude, je viens tout juste de terminer ma formation collégiale pour devenir policier. Je dois maintenant aller à l’école nationale de police du Québec pour pouvoir avoir le droit d’exercer. Le métier de policier m’interpellait beaucoup plus que celui d’un ingénieur civil, c’est pourquoi j’ai décidé de faire le changement.

Capture d_écran 2018-05-14 à 20.41.26

Tu as immédiatement su que tu voulais faire de la compétition ?

Je m’entraînais dans un centre où il y avait une salle de musculation et une salle de performance (gym de Crossfit non-affiliée). Je trouvais que leurs entraînements avaient l’air très intenses et je me suis informé sur quel type c’était. J’ai alors su que c’était du Crossfit et j’ai immédiatement accroché à ce genre d’entraînements.

La compétition est venue assez rapidement dans mon parcours d’athlète. Je suis un gars très compétitif donc j’étais déjà très intense à mes débuts.  Ma première participation aux Opens est en 2014 donc environ 9-10 mois après que j’ai connu le Crossfit.

Que s’est-il passé en 2017 après les Opens ?

Pendant ma préparation en vue des régionaux 2017, j’ai testé l’épreuve 2 (Dumbell snatch et Ring Dips). À la dernière répétition du workout, j’ai entendu et senti quelque chose d’anormal dans mon pectoral droit. Étant donné que la douleur n’était pas si intense, je pensais que c’était un léger claquage qui allait guérir avant la compétition. Malheureusement, la douleur ne faisait qu’augmenter avec les jours.


Comment as-tu géré ta blessure mentalement ?


J’ai dû prendre du recul et évaluer la situation. Au départ, je voulais essayer l’épreuve quand même le jour de la compétition et le pire qui aurait pu m’arriver aurait été une déchirure complète. Cependant, j’ai pris la sage décision de me retirer et de commencer mon processus de « réhabilitation ». Je n’ai donc pas arrêté l’entraînement, il était différent, mais était fait avec le même objectif en tête.

Capture d_écran 2018-05-14 à 20.49.45

Quel regard portes-tu sur cette épreuve que tu as traversée ?

L’objectif fixé lorsque j’ai pris ma décision de mettre un terme à ma saison était de voir les opportunités devant moi au lieu de voir le négatif. Toutes mes énergies étaient donc dirigées vers ma saison 2018. Je suis donc plus fort mentalement cette année que je l’étais avant.

Capture d_écran 2018-05-14 à 20.38.42

Quelle programmation suis-tu ?  Comment t’es-tu préparé pour les Regionals ?

J’aime bien gérer mon entraînement par moi-même. Beaucoup de gens me conseillent et cela m’aide grandement pour me guider. Je sais quoi travailler pour m’assurer de ne pas avoir de trop grosses faiblesses.

Ma préparation pour les régionaux 2018 est terminée. J’ai testé les épreuves le weekend dernier. Maintenant, personne ne peut devenir plus en forme, on ne fera plus de progrès d’ici le weekend de compétition.

Que penses-tu des Events de cette année?

Les épreuves sont cool. J’aime bien voir une épreuve d’endurance comme le Triple 3. Cela fait différent des autres années.

vigneault-run

Quelle place vises-tu ?

Je vise le top c’est certain. Je m’entraîne pour ça chaque jour de l’année.

vigneault-games2

Où trouves-tu ta motivation au quotidien ? 

La motivation de réussite est quelque chose à l’intérieur de soi.

Je pense que certaines personnes sont plus compétitives que d’autres. Un compétiteur n’aime pas la défaite et veut gagner à tout prix.

Outre les facteurs physiques, le facteur mental joue un grand rôle dans le succès des athlètes au Crossfit. C’est dans la tête que ça se passe.

Capture d_écran 2018-05-14 à 20.41.59

Pour suivre Alex c’est par ici et pour le voir en live lors des Regionals dès demain c’est par ! On lui souhaite tout le meilleur pour ce weekend !

Credit photos à retrouver sur @vigneaultalex

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s