Pour cet article un peu différent de d’habitude, nous avons confié la plume à notre doubleyoufitteuse suisse préférée, Maeva, passionnée de CrossFit mais aussi de nutrition sportive.

maeva
Maeva aka @baba_ganoushh

Je vais commencer mon article par une brève présentation. Je m’appelle Maeva, je vis en Suisse et je suis le blog DoubleyouFit via Instagram et le site depuis mes premiers pas dans le Crossfit, c’est-à-dire depuis un peu plus de deux ans. J’ai enfin fini par rencontrer les filles en chair et en os lors d’un séminaire à Crossfit Nîmes (c’était pour la première édition du DoubleyouCamp !) et de de fil en aiguilles, nous avons gardé contact et tissé un lien 🙂 Vive la communauté du Crossfit! 

171008-0633
Maeva au DoubleyouCamp #2 @ CrossFit Riviera


Je suis diplômée en « Health Coaching » par l’Institute for Integrative Nutrition, une école New Yorkaise, et me spécialise actuellement dans la nutrition sportive. J’ai fondé foodsters.ch avec un ami et collègue de cours et nous exerçons ensemble le health coaching chez nous en Suisse! Nous travaillons avec une vision holistique, c’est à dire que nous prenons en compte la personne dans son entièreté et n’appliquons aucune règle ni régime, chaque individu étant unique, nous aidons la personne à trouver son équilibre à travers son alimentation et son style de vie qui lui permettra d’atteindre ses buts quels qu’ils soient.

Nous débutons tout juste, et faisons cela par passion à côté de nos emplois respectifs. Vous pouvez jeter un oeil sur notre page instagram @foodsters.ch où nous postons des idées de repas simples, sains et équilibrés, dans le cas où vous seriez en panne d’inspiration! Et nous proposons bien évidemment des coachings à distance, par Skype. Pour plus de détails, visitez notre site internet du même nom 😉

C’est donc en partie pour tout cela qu’un jour Amélie m’a proposé d’écrire un article sur un sujet de mon choix, et c’est avec grand bonheur que j’ai bien sûr accepté!

J’ai choisi de vous partager la recette d’une boisson… Une boisson très spéciale qui vous aidera a traverser l’hiver plein d’énergie, on vous partage une recette issue du livre « EAT » de Gilles Lartigot. Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas, allez jeter un oeil sur son site https://www.gilleslartigot.com/, en plus son second livre (EAT 2) vient de sortir!

Globalement, ce livre parle des bienfaits de certains aliments mais surtout nous ouvre les yeux sur l’alimentation animale et les dérives de cette industrie qui fait froid dans le dos. Il nous rend attentifs sur tout ce qui est industriel, de masse et donc malheureusement de très pauvre qualité, entre autre, à cause des conditions d’élevage (antibiotiques etc).

Nous ne sommes pas assez informés par la faute des lobbies qui paient des fortunes aux publicitaires pour nous faire croire que par exemple: « les produits laitiers sont nos amis pour la vie ». Si la petite chanson vous trotte dans la tête, c’est que leur mission est accomplie… Il  nous rappelle aussi une chose toute bête qui est l’alimentation avec les produits régionaux et de saison… Cela paraît une évidence pour certains mais pas du tout pour d’autres. C’est aussi un livre qui nous montre à quel point nous vivons dans une société toxique, dans tous les sens du terme et c’est un réel rappel à l’ordre que Gilles Lartigot nous fait à travers ce livre passionnant.

Je vous encourage à vous procurer au plus vite ce super livre, qui en plus de nous rendre attentifs sur les poisons que notre société nous vend, nous partage aussi des recettes super saines pour des repas au top.

(Pour un retour plus détaillé sur ce livre s’il vous intéresse, nous vous conseillons la vidéo de Jack’s Team à son propos : https://www.youtube.com/watch?v=1y8wujGWBeU)

Aujourd’hui c’est la recette d’une boisson qu’on aimerait vous partager ici. Il s’agit du « Yellow Juice » ou le « Jus des Braves », un jus anti-inflammatoire et alcanisant.

gilleslartigot
« Yellow Juice » by Gilles Lartigot

Personnellement, je ne peux plus m’en passer… ma bouteille me suit partout. C’est un mélange de 3 ingrédients, donc c’est vraiment simple à réaliser. 

Tout d’abord, il vous faut une centrifugeuse ou un extracteur de jus. Si vous n’en avez pas, faites-le chez un ou une amie à vous qui serait d’accord de vous la prêter! Le concentré durera une semaine, ce sera l’occasion de voir cet ami plus régulièrement!

Pour 1 bouteille d’environ 3 à 5 dl de concentré il vous faut :

  • 150 grammes de racine de gingembre Bio
  • 150 grammes de racine de curcuma Bio
  • 5 ou 6 gros citrons Bio

J’insiste sur le Bio, car vous allez consommer l’intégralité des aliments, il serait alors dommage d’y avoir des pesticides dans ce précieux élixir! 

Photo 03-01-2018 21 48 54

Pelez les citrons avec un couteau, passez-les sans la peau dans la centrifugeuse avec le reste des ingrédients et mettez le mélange obtenu dans une petite bouteille en verre (très important, car la combinaison des ingrédients est si puissante qu’elle attaque le plastique!), il en sortira environ 3dl de jus concentré. 

Voilà c’est prêt! Laissez le concentré au frigo, il se gardera 1 semaine grand maximum.

Avec ce jus concentré vous êtes prêts à faire votre 1ère bouteille de « Yellow Juice »! Il vous faudra diluer 1 à 2 cm de concentré avec de l’eau fraîche dans une bouteille en verre.

Amélie m’a posé une question très pertinente, que l’on m’a souvent posé… 

« Ce jus est alcalinisant pour contrebalancer notre alimentation trop acide, mais comment c’est possible car vu qu’il est à base de citron… il devrait donc logiquement être hyper acide !? » 

Incontestablement, au goût, le jus de citron est acide en bouche car il est très riche en acide citrique. Cependant, une fois assimilé et donc métabolisé par notre organisme, il va se transformer en un aliment alcalin : carbonate et bicarbonate (donc non-acide). C’est magique hein ?! Il va alors parfaitement effectuer sa mission et parfaitement vous aider à alcaliniser votre corps.

De plus, pas d’inquiétude quant à la quantité de citron car, en effet, dans votre bouteille d’1L, il vous faudra verser 2 cm de concentré à diluer dans l’eau, ce qui équivaudra à peine d’une cuillère à soupe de citron pur ! Ce qui n’aura donc aucun effet néfaste sur vos dents ou autre (une autre question d’Amélie, y’a qu’une dentiste pour penser à ça en premier lieu haha elle vous conseille quand même de boire avec une paille dans la mesure du possible, votre émail vous remerciera). Bien sûr, comme pour tout, il faut savoir être dans l’équilibre et ne pas exagérer. Si ce jus est préparé comme il doit l’être en respectant les quantités et en le prenant en cure, il n’y aura aucun problème.

Photo 10-01-2018 00 02 15

Ce jus est à boire durant la journée, avant le sport, pendant, après, au travail, partout et tout le temps en somme ! 

Faites attention, car c’est un peu addictif alors faudra y aller doucement, car à force il peut irriter les intestins fragiles à la longue. Personnellement je fais des cures, en général, durant un mois tous les jours et un mois sans… mais j’écoute mon corps et j’en fais surtout quand j’en ressens le besoin ou l’envie, ainsi qu’au début de l’hiver pour renforcer mon organisme.

Mais la question est POURQUOI ce jus jaune? Bonne question….

Le curcuma est l’aliment naturel le plus anti-inflammatoire qui existe au monde, et associé au gingembre et au citron bio, il est boostant et détoxifiant et surtout, ami Crossfiteur, il est un excellent reconstructeur musculaire. Depuis que j’en bois, j’ai vraiment beaucoup moins de courbatures, j’en ai également fait une cure pour me remettre d’une tendinite au poignet, mais aussi, beaucoup moins sujette aux maux de l’hiver. Je vois clairement une différence !

Notre alimentation est souvent beaucoup trop acide (mauvais équilibre du pH) et ce jus vous aidera à alcaliniser votre organisme et sera donc moins sujet à des problèmes inflammatoires.

curcumaAh encore une astuce ! Associé au poivre, les pouvoirs anti-inflammatoires du curcuma sont décuplés… Alors ajoutez-y quelques tous de moulin à votre breuvage, il en sera encore plus puissant !

J’avoue, au début le goût est particulier, mais promis on s’y habitue vite, maintenant je trouve ça tellement bon que j’en bois en mangeant, à la place de l’eau, et aujourd’hui dans ma box, on est beaucoup avec notre bouteille jaune qui dépasse du sac et à l’unanimité on est FAN ! 

J’ai quelques conseils afin éviter d’acidifier votre corps, car cela vous rend également vulnérable aux blessures liées à notre sport, essayez d’éviter tout type de produit laitier, le pain industriel, les pâtes, la viande, les levures, les sucres et l’alcool et incorporez de plus en plus de légumes verts, du millet, des aliments lacto-fermentés, du vinaigre de cidre, des cultures probiotiques sans produits laitiers (pH Dophilus). Votre corps vous remerciera! Attention, il ne s’agit pas de devenir vegan ou autre… Ce sont des conseils et il s’agit alors d’essayer d’éviter de trop surcharger votre organisme.

Vous allez me dire « En gros, on supprime tout ce qui est bon!? »

Je sais, on ne peut pas TOUT supprimer et ce n’est absolument pas le but.

Personnellement, je ne suis ni Vegan, ni végétarienne, j’ai tout simplement commencé par acheter de la meilleure qualité. Les produits bio et de région qui, en tout cas ici, en Suisse sont généralement plus chers, je me suis retrouvée à en manger moins et c’est là que j’ai réalisé que manger moins mais manger mieux allait devenir ma nouvelle façon de m’alimenter.

Par exemple, pour les oeufs, je me fournis dans une ferme bio à côté de chez moi et me suis rendue compte très rapidement que les oeufs étaient 2x moins chers, 3x plus gros et au moins 10x meilleurs ! En les mangeant je pense à l’agriculteur qui les a produits dans les meilleures conditions possibles et au fond de moi, je sais que je n’encourage pas un horrible élevage en batterie à des kilomètres… et petit à petit j’effectue des gestes comme ceux-ci. 

Idem pour le pain, je ne souhaite pas le bannir de mon alimentation, alors j’ai décidé que j’allais me fournir auprès d’un boulanger qui fait son pain avec du levain naturel et des farines exclusivement locales (petit épeautre, engrain, seigle qui sont les ancêtres des blés modernes.)… Ce pain, que sans doute vous pourrez vous procurer près de chez vous, est faible en gluten à raison de 7% seulement, cela correspond à 10x moins de gluten que le blé classique. Il est riche en magnésium, en phosphore et en calcium, et contient les 8 acides aminés essentiels, donc plus digeste ! 

Il est très bon et très parfumé et se garde beaucoup plus longtemps qu’un pain industriel. Alors oui, je le paie un peu plus cher mais je ne jette pas la moitié car il se retrouve dur comme de la pierre au bout de deux jours et surtout je contribue à faire prospérer l’économie locale et l’artisanat… c’est super non ?! 

Persuadée que tous ces gestes feront de notre planète, un monde meilleur !

J’espère que ces petits conseils vous aideront à garder la forme et à faire plein de PR ! 

Enjoy !!

Maeva.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s