Vu en finales des derniers Throwdowns européens tels que les Swiss Alpine Battles ou les Alpha Games (sur le podium !) accompagné de son inséparable acolyte Arthur Satis, Maxime Bisson, à 25ans, a déjà a un beau palmarès derrière lui et on est prêts à parier qu’on a pas fini d’en entendre parler. Présentations d’un athlète qui jerk 150 comme une lettre à la poste, mais qui est aussi à la fois compétiteur, coach et owner, un vrai Viking !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Maxime, j’ai 25 ans, je suis né et je vis à CAEN depuis toujours, un Normand pure souche quoi !

maxima-bisson

J’ai tout d’abord travaillé dans le bâtiment, plus exactement dans la plomberie. Je suis passé par la case CAP puis je me suis dirigé vers la restauration (oui complètement différent).

L’après-midi après le service, nous partions nous entraîner dans une salle de musculation avec les collègues. C’est devenu comme une évidence, une envie de découvrir, comprendre, agir pour soi-même ou pour les autres… J’ai donc entamé naturellement un BPJEPS pour me reconvertir dans les métiers de la force et de la forme.

Quel est ton parcours sportif ?

J’ai pratiqué la boxe américaine pendant quelques années et me suis essayé à de nombreux sports comme le MMA, le judo… 

La révélation CrossFit c’est quand je suis tombé sur des vidéos et des interviews (merci  CrossFit HQ) avec des mecs et des nanas qui enchaînent de nombreux exercices à haute intensité combinant vraiment tout ce qui était pour moi une logique d’entraînement imparable et qui se rapprochait des compétences globales que l’on devait maîtriser pour le sport ou tout simplement pour sa santé.

 

Tout de suite ça n’a pas traîné : CFL1 à CrossFit Basel en anglais pour bien faire, au vu de mon haut niveau en anglais (ironie) c’était un peu la galère mais j’ai bûché et quel kif !

J’ai ensuite continué le cursus logiquement : CFL2, CF GYMNASTIC, WEIGHTLIFTING, KID  et une formation spécifique KettleBell GIREVOY. Bref, la totale pour être bien armé 😉

Quand as-tu décidé d’ouvrir ta propre Box ?

J’ai d’abord commencé chez les particuliers et par donner des cours en small group. Puis j’ai rapidement pris la décision de quitter le CDI et le confort du personnal training et des salles de fitness pour créer dans ma région une communauté autour du CrossFit. On a commencé dans une petite salle où on était plutôt sur une pratique « associative » : on était en sous-location et on avait trois fois rien (deux plateaux d’haltérophilie improvisés chez Leroy Merlin, un jeu de kettlebells, une grande barre de traction tendue entre deux poutres… Que du bonheur !!!)

Très vite de plus en plus de personnes se sont rapprochées de moi, je les ai entraîné et on a formé un noyau dur solide, CrossFit Caen était né.

DSC02191

 

Là, mon ami Julien m’a dit « écoute, on s’associe, on met un billet, on prend des risques, t’es chaud ? ». Cela n’a pas traîné, je n’avais qu’une envie c’était d’offrir à ma communauté un endroit pour s’entraîner et leur faire partager vraiment cette passion dans les meilleures conditions possibles.

Direction le comptable, la banque, et là bonjour le monde de l’entreprenariat et c’est pas facile tout le temps…

Quand tu passes en commission va expliquer ton projet à Jean-Pierre qui a fait 15 ans de ping-pong et qui pense que tous les gens qui font de l’haltérophilie sont petits et que c’est mauvais pour la santé… Il a fallu les convaincre que le CrossFit c’est fun !

 C’est là que tu te dis qu’heureusement tu connais du monde autour de toi pour les travaux et le reste, parce que sinon t’es cuit.

(Au passage un énorme merci à ma maman qui m’a beaucoup aidé et à mon papa le sacré bricoleur ainsi que tous les copains qui ont mis la main à la pâte !)

maxime
@TheAlphaGames by Damien Le Gallo

Tu es à la fois owner, coach, athlète et compétiteur, comment fais-tu pour tout combiner au 
quotidien et trouver le temps de t’entraîner ?

Effectivement je suis les trois à la fois, et les journées sont parfois trop courtes… heureusement, je ne suis pas seul dans l’aventure : Maxime, Arthur et Ilan m’ont rejoint.

Et j’établis mes axes de priorité en fonction des périodes, même s’ils tournent souvent autour de l’entraînement en fait !

DSC02210

Pour les amis, on se voit à l’entraînement tout le temps donc pas de problème et il ne faut pas oublier que nous sommes des normands donc la fiesta ça nous connaît sauf bien évidemment en période de compétition où là Léa ma chérie déguste un peu car c’est focus sur l’entraînement à 100%… Je rentre tard, et même quand je suis rentré elle regarde la télé sur le canapé tandis que moi je fais mes auto-massages par terre avec mon rouleau et ma balle lacross…

 Mon père vient à la box pour faire un peu de renforcement avec son fiston une fois par semaine, et ma mère y dépose ma petite sœur pour le CFKIDS et mon frangin qui a à peine 16 ans et est déjà piqué !

Honnêtement je suis parfois un peu dur avec mon entourage, en ce qui concerne l’entraînement surtout car je suis un peu borné.

Suis-tu une programmation spécifique compétition ?

J’en suis une en ligne comme bon nombre d’entre nous et j’ai la chance d’y ajouter grâce a mon entourage très qualifié  (kiné, médecin ,haltérophile) des exos de renforcement prophylactiques.

Je fais partie aussi du club d’hatérophilie CAEN CHM, j’ai la chance de tirer en N1 ce qui est du pain béni car on en apprend tous les jours !

Je m’entraîne entre cinq et six fois par semaine, cela peut varier entre une et deux fois par jour selon les périodes. Je suis ma programmation à la lettre et dans l’ordre, je ne sélectionne pas car j’aime me mettre en difficulté.

DSC02164
 


Depuis quelques temps j’essaie aussi de retourner à la boxe anglaise, mais avec l’emploi du temps ce n’est pas toujours facile…

Suis-tu une diet spécifique ?

Pour l’alimentation je fais attention car je sais que dans l’assiette il se passe pas mal de choses. Les 90 % du temps de ma semaine je mange surtout en fonction de mon morphotype et de mon groupe sanguin.

 Je prépare toujours mes plats pour trois jours le dimanche soir et le mercredi soir pour le reste de la semaine. Je m’organise comme ça car passer trois heures tous les jours dans la cuisine non merci.

Habituellement je fais un 40/30/30 et je privilégie pour les glucides la patate douce et le riz. Je mange beaucoup de viande blanche et poisson et quasiment autant de légumes que de féculents.

 Je n’hésite pas à manger en quantité quatre fois par jour et je fais surtout très attention à l’acidité de mon alimentation et à l’équilibre.

 Pour l’eau, c’est riche en bicarbonates, KEZAC pour être plus précis.

 Et le week-end c’est sushis ou Fast Food avec un énorme faible pour les crêpes au Nutella 😉

DSC02025

Quelle est ta routine/tes astuces Récupération ?

 J’aime bien commencer mes entraînements avec un bon échauffement ostéoarticulaire via une routine globale. J’aime bien le travail de Christophe Cario, je fais généralement un peu de prophylaxie en début de séance, ce qui je pense est une très bonne logique pour bien échauffer les chaînes qui vont travailler pendant la séance et prévenir ou continuer à soulager les petits bobos qui pourraient venir ou qui seraient là. Puis je monte sur l’assaut bike pour me mettre en route !

Et je n’oublie jamais mon baume du tigre 😉

Pour la récupération, Compex, avec une préférence pour le programme « tens », et des auto- massages en veux-tu en voilà jusqu’à me faire pleurer. J’aime bien rester sur la zone douloureuse et sentir l’effet de relâchement suite à la compression donc pour moi ce serait lentement et des étirements, avec une préférence pour les contracté relâché.

Et le meilleur pour la fin, douche froide/douche chaude en alternance.

Quel est ton mouvement préféré ? Et celui qui te met le plus en difficulté ?

 Le Squat Snatch car il demande une énorme maîtrise. J’adore le travailler sous toutes ses formes, avec une préférence pour le lourd et charge moyenne sur la fatigue. 17.3 une merveille !

DSC02347

Ma bête noire c’est la natation… je ne citerai pas mes compétences dans ce domaine car elle sont équivalentes au néant et j’ai tellement de mal à avoir des sensations dans l’eau, c’est une catastrophe ! Je suis capable de faire preuve de constance lors d’une compétition, de rester dans le top 10 sur tous les events et de me prendre une avant-dernière place sur la natation XD

Tu as participé à de nombreuses compétitions déjà, Alpha Games, SAB, ton meilleur souvenir ?

Il m’est très difficile de répondre à cette question car j’en ai énormément. Je repense à tous les moments partagés avec les copains et c’est toujours pour moi un plaisir et une chance de retrouver cet univers où tu rencontres des gens exceptionnels et où tu te retrouve à côté de gros athlètes.

Mais celui qui restera je pense et celui des SAB 2017 : on s’est retrouvé à marcher sur un dénivelé positif sur l’épreuve du trail, les pattes complètement fumées et Arthur qui m’attrape par la main pour me tirer, du coup on a pu remettre un coup de cravache. Un gros moment de douleur mais de cohésion avec mon partenaire. Le paradis quoi.

max-SAB
Trail @TheSwissAlpineBattle by Frozenintime

Une préférence pour les compétitions en Team par rapport à l’indiv ?

Je préfère effectivement les compétitions team H/H pour être plus précis. Parce que j’ai une très bonne entente avec mon partenaire Arthur qui est avant tout mon ami.

On s’entraîne tous les jours ensemble, on se connaît par coeur, et la communication dans l’effort se fait très rapidement. Un simple regard suffit parfois, ce qui nous permet de mettre énormément d’intensité et d’avoir confiance dans les capacités de l’autre.

On se sent très clairement beaucoup plus fort à deux, mème dans la difficulté et je trouve ça génial.

max-french
Maxime & Arthur @The French Throwdown

Quels sont tes prochains objectifs en terme de compétition ?

Nous retenterons de nous qualifier dans un premier temps ! Nous reformeront notre binôme pour Affiliates Battles, BerlinsTD, BelgianTD, SAB et ALPHA GAMES.

Mais aussi le FrenchTD, que nous ferons en équipe de trois cette année avec le nouveau format. Nous étions impatients de former une équipe avec notre ami le solide Alex Richard.

DSC02097

Tu t’entraînais habituellement avec des Metcon 2, quelle différence as-tu ressenti avec les Metcon DSX Flyknits 2 ?

Oui je m’entraînais en Metcon 2 car je les trouve adaptées à ma pratique, elles sont très stables et comme je ne porte pas de chaussures d’haltérophilie je recherche vraiment dans une chaussure la stabilité. Pour moi, les différences entre la Metcon 2 classique et la Metcon DSX Flyknit 2 sont la tenue du pied dans la chaussure pendant l’effort et l’amorti.

DSC02012

 

Les Metcon DSX Flyknits 2 épousent vraiment bien la forme du pied, elles sont très légères et elles sont très stables. Je pense que niveau confort, c’est le top elles tiennent vraiment bien, niveau style rien à dire, elles sont vraiment très belles, l’ association des couleurs est parfaite ! En bref, elles ont plus d’amorti et en plus sont très stables.

Je trouve qu’elles répondent à tout type de WOD, ce qui en fait vraiment une des meilleures chaussures pour s’entraîner. Pour passer de la course à pieds, aux box jumps, en passant par le Snatch c’est que du bonheur.

Si tu devais les classer par rapport aux autres shoes de CrossFit que tu as eu l’occasion de tester ?

Je pense que de toutes les chaussures confondues ce sont vraiment les meilleures. Et elles conviennent parfaitement à la pratique du Crossfit.

 

DSC02313

Des remerciements ?

Je voudrais déjà te remercier toi pour m’avoir contacté pour ce testing c’était vraiment cool, un réel plaisir ; j’ai de la chance ! Votre travail et vraiment top.

Je voudrais remercier ma chérie ,mes associés ,mes fidèles et merveilleux amis, ma famille, mes superbes athlètes, Yves mon kiné, vous êtes tous ceux qui me permettent d’avancer et d’aller encore plus loin.

Nous avons une merveilleuse communauté.

max-chill-french

!! CONCOURS !!

pour fêter les 10k douleyoufitters

1 paire de Metcon DSX Flyknit 2 à gagner

par tirage au sort parmi les commentaires sous cet article

Annonce du gagnant demain matin !

Bonne chance à tous 🙂

Nike Metcons Flyknits 2
NIKE METCON DSX FLYKNITS 2

Et sinon, pour shopper la tenue de Maxime c’est par ici : http://tinyurl.com/y9vujplw

Credit photos : Aurélien Tesson

81 commentaires

  1. L’article est très bien fait, simple et explique bien le parcours afin de devenir owner.
    C’est super sympa de faire un concours pour faire gagner les metcon DSX Flyknits 2, elles ont l’air top! En plus, je suis plutôt chaussures polyvalentes comme celles-ci que chaussures pures haltérophilies.
    PS: je suis venu voir l’article pour participer au concours mais effectivement il est bien fait et on en apprend beaucoup.
    J’espère être l’heureux gagnant et bonne chance à tous!

    J'aime

  2. Superbe article …. étant une crossfiteuse de La box de maxime à crossfitcaen c est un athlète ultra accompli qui ne cesse d améliorer ses perfs et transmettre son savoir à ses athlètes … qu on soit de tout niveau il s adapte toujours à nos problématique .

    J'aime

  3. Article super bien fait ✅ maxime a du talent et travail très très dur normal que les résultats suivent !!! Ps je veux bien gagner les chaussures aussi j’adore nike 🤷‍♂️

    J'aime

  4. L’article est super intéressant et c’est vraiment sympa de connaître de nouveau profil, ses qualifications sont top, il est hyper polyvalent, ça doit être top d’avoir un coach autant qualifié.
    Sinon je tente aussi le coup pour les chaussures 🙈 Je crois en cette petit chance 😁

    J'aime

  5. Interview bien sympathique à lire, je me suis donc retrouvé à toutes
    les lires dont une sur une ancienne coach de la box.

    Le constat après 1H30 de lecture est le suivant je mange très mal,
    vraiment très mal. Future résolution pour 2018

    J'aime

  6. Encore un français sur la bonne voie des régionals
    Il a l’air simple comme coach, pas la grosse tête et ça c’est top
    Vive le CrossFit français
    Et j’espère que le papa noël va penser à moi pour les chaussures 🤩🤩🤩

    J'aime

  7. Top l’interview, bravo je ne connaissais pas le blog finalement. Je m’y attarderai plus souvent. Nous aimerions beaucoup gagner chacun notre paire avec ma moitié @patoupautrat, #lasunteam aurait la classe à la Box.🤗😊💪 merci d’ava 😜

    J'aime

  8. Un très bel article pour un superbe coach ! Je savais que l’on avait de la chance, nous les athlètes de CrossfitCaen, d’avoir Max qui nous crient dessus pendant les wods mais cet article m’en fait davantage prendre conscience ! Bravo, belle aventure, continuons à écrire tous ensemble l’histoire du CFC 🙂

    J'aime

  9. Article sympa qui permets de se rendre compte du travail derrière les résultats. En plus mes Metcon 1 commencent à partir en lambeaux. 😂😂

    J'aime

  10. Article super bien fais, on en apprends plus sur les crossfiters français. Bonne chance pour la suite et souffrir c’est bien mais en metcon c’est mieux 😂.

    J'aime

  11. Superbe article fait par deux belles crossfiteuses qui assurent. Un très bon athlète français mis en avant et surtout un très bon coach visiblement, hâte d’aller tester sa box.
    Bon courage pour les compéts Maxime…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s