Who will lead the pack ?

Pour clôturer le bal des grosses compétitions immanquables de la rentrée, direction le Sud-Est cette fois-ci, sur la Côte d’Azur, en plein coeur de Nice pour les Alpha Games ! C’était il y a deux semaines, on y était et on vous raconte tout 😉

parc-expo-nice

Ça se passait au milieu de la ville, au Parc des Expositions. Seule la partie avant de l’intérieur du bâtiment était exploitée, par l’arène et les gradins, et la zone d’échauffement sur le côté. Les stands des exposants étaient bien mis en avant à l’entrée, un emplacement stratégique car passage obligé pour se rendre aux tribunes. Pour un petit shopping sympathique afin de faire le plein de goodies et équipements à ramener en souvenir à la maison, mais aussi découvrir de nouvelles marques qu’on ne voit pas souvent (comme ChalkBeast, Beyond The Barbell, Virus, etc).

parc-exposition

Pour la deuxième édition de cette compétition, de nombreux athlètes d’envergure on fait le déplacement, dont certains ayant participé aux Regionals voir carrément aux Games. Kari Pearce, Lukas Hogberg, Adrian Mundwiler, Thuri Helgadottir, David Shorunke, Throstur Olason, Solveig Sigurdardottir, pour ne citer qu’eux.

Les meilleurs athlètes français était également au rendez-vous avec Antoine Gasparini, Willy Georges, Guillaume Magnouat, Stéphane Ossanga, Clint Khol, Jessica Vetter, Alizée Andréani, Celia Gabbiani, Tina Moeglin, entre autres.

CrossFit Lutèce était fier d’être représenté par notre super coach Martin Laville, qualifié en Élite. (Toutes nos félicitations au passage pour ses performances du weekend !)

Les organisateurs avaient fait venir Noah Ohlsen en guest star ainsi que la présentatrice officielle des CrossFit Games, Kiki Dickson. Un vrai show !

noah-&-kiki
Kiki Dickson & Noah Ohlsen

On a décidé de sélectionner pour vous quatre moments forts du weekend, avec en premier un remake d’alerte à Malibu !

Troisième event du samedi, après un wod Rope-Bear Complex et un 1RM au Snatch Complex suivant : 1 Squat Snatch + 1 Hang Squat Snatch (deux tentatives pour valider le poids le plus lourd, avec à chaque fois un cap time de 80 secondes comme à l’event 5 des Regionals 2015).C’est Adrian Mundwiler, un athlète suisse livant actuellement à Dubaï (34ème aux CrossFit Games 2016 pour sa première apparition après seulement un an de CrossFit !) qui remporte l’épreuve du Snatch avec 122,5kg validés, suivi de Lukas Hogberg, David Shorunke et Linus Johansson ex-aequo à 120kg, et derrière Willy Georges, Guillaume Magnouat, Throstur Olason ex-aequo à 115kg.

« BAY WATCH » : Save Your Buddy

Les athlètes avaient rendez-vous à la piscine, à 100m du Parc des Expos pour un WOD Swim. Inspiré des exercices de maîtres-nageurs, il fallait sauver de la noyade un mannequin en mousse qui avait coulé au fond de la piscine. Mais pas que ! 50m de nage pour rejoindre le mannequin, puis 50m à nager avec lui pour le ramener en sécurité, avant de faire un sprint de 100m (pour échapper aux requins ?) et sortir de l’eau.

teva&willy
Teva Fils Fenua, Willy Georges& Chris Codemo

Un wod rapide en réalité, avec un Cap Time à 5 minutes, mais qui a créé la surprise. Pas facile de nager en traînant un pote lesté, et encore moins de reprendre le rythme après lui avoir sauvé la vie, les jambes ne répondant plus…

games-swimsuit
CrossFit Games swimsuits

Un podium 100% français chez les filles, qui signent une très belle performance ! Celia Gabbiani, Maître-Nageur-Sauveteur de formation, arrive première avec un chrono de 3’39, suivie d’Alizée Andréani qui termine en 3’57 et Tina Moeglin en 3’59.

celia-swim
Celia Gabbiani, MNS

The Pig

C’était dans l’épreuve juste après la nage, « Every Rep Count ». Une invention inédite de PowerGears pour réaliser des flips, qui a donné du fil à retordre à beaucoup de participants. Le Pig était à soulever de terre et à renverser. À la base, c’était un amrap max pigflips, qui s’est transformé en un aller-retour simple suite à un problème technique (les Pigs qui tombaient en morceaux !). Le wod consistait donc en 2 ascensions/descentes de Pegboard, 12 Alt Heavy DBall Shouldering et un aller-retour PigFlips, avec un Cap Time à 5 minutes.

thepigflip
Anne-Claire Dreyfus

Un challenge pour les athlètes, qui n’avaient jamais été confronté à l’objet, dévoilé juste avant l’épreuve. Pas de prise pour les soulever du sol (Antoine Gasparini y a laissé un doigt ! Il a fini dernier de son heat sous les encouragements de ses concurrents et des spectateurs, le vrai esprit CrossFit comme on l’aime !), pas de technique donnée (certains ont utilisé leur genou pour le renverser, ce qui semblait être plutôt efficace), et difficulté supplémentaire les vis et les poids qui se font la malle en plein flip… « Prepare for the unknown» they said !

cheers-to-the-last-one
Antoine Gasparini

On retrouve les marmules en tête du classement sur cette épreuve : Throstur Olason finit premier suivi de près par Lukas Hogberg et David Shorunke (malgré son Pig qui a littéralement explosé en milles morceaux !), devant Adrian Mundwiler et Stéphane Ossanga.

lukashogberg-pigflip
Lukas Hogberg

Chez les femmes, la hongroise Laura Horvaht, suivie de Kari Pearce et Thuri Helgadottir. On retrouve les françaises à partir de la 8ème et 10ème place : Manon Saint-Maxent et Anne-Claire Dreyfus, loin devant Tina à la 18ème place.

Noah Ohlsen & Guido Trinidad Démo

Deux athlètes américains des Games en guise de démonstrateurs du wod pour la finale, ça en jette !

demo-bys
« The Final » Démo

Guido Trinidad est le owner de la Box Peak 360 CrossFit, où s’entraîne Noah. Désormais dans la catégorie Masters 35-39ans, il a participé aux Games en indiv en 2012 où il a fini 29ème, et aux South East Regionals cinq années de suite, de 2012 à 2016. En 2016, c’était en équipe avec la Team Peak 360, et ils ont fini 11èmes. Et c’est lui qui a créé et organise les Wodapaloozas !

demo
Guido Trinidad
noah-trueform
Noah Ohlsen

Guido et Noah se sont affrontés en face à face, fumant le Wod à une vitesse déconcertante. De quoi donner le ton pour les compétiteurs passant juste après. Une belle démonstration de force, d’explosivité et de technique !

ohlsen-airdyne

The Final « It’s a Race »

À l’issu des 6 events, les 12 premiers de chaque catégorie étaient qualifiés pour la finale. Peu de français ont réussi à passer le cut : Willy Georges, Guillaume Magnouat et Stéphane Ossanga chez les hommes, Tina Moeglin seulement chez les femmes.

Le WOD consistait en trois tours d’Assault Bike / Hang Squat Cleans (dont le poids augmente à chaque tour) / Run sur True Form. Encore un sprint !

lukas-sprint-final

Comme l’année précédente, c’est Lukas Hogberg qui remporte à nouveau la compétition ! Suivi de Adrian Mundwiler sur la deuxième marche du podium et David Shorunke en troisième position.

podium-hommes
Podium Elite Hommes

Premier français au classement hommes on retrouve Willy Georges juste derrière à la 4ème place, et Guillaume Magnouat qui n’est pas loin, à la 6ème place. L’année dernière Willy et Guillaume avaient remporté la compétition ensemble en Team; Stéphane Ossanga était quant à lui sur la troisième marche du podium en indiv, derrière un certain Cody Mooney, un nom qui vous dit sûrement quelquechose (on l’a vu ensuite aux Games comme rookie cet été où il a fait plusieurs top 10 !) contre une 11ème place cette fois-ci.

podium-femmes
Podium Elite Femmes

Chez les femmes, une surprise, avec une première place pour la hongroise Laura Horvaht, devant Kari Pearce (qui pour rappel a fini 10ème aux CrossFit Games cet été !) et Thuri Helgadottir (18ème aux Games 2017 !).

En réalité, on avait de quoi l’attendre au tournant. En effet, à seulement 20ans, elle n’a pas encore de Games a son actif comme ses deux dauphines mais elle a déjà un beau palmarès : 1ère de son pays aux Opens en 2016, suite auxquels elle fait une belle première apparition aux Meridan Regionals en se classant 7ème; aux Opens 2017, elle était à la 10ème place dans la région Europe, et 11ème aux Regionals !

laura-horvaht
Laura Horvaht

La preuve que le niveau a largement augmenté par rapport à l’année passée : la première française du classement est Tina Moeglin à la 7ème place, tandis qu’Alizée Andreani fini 19ème, Celia Gabbiani 20ème et Jessica Vetter 22ème. Lors de l’édition 2016, c’était la française Carole Castellani qui avait remporté la compétition, suivie de près par Jessica Vetter qui était sur la 3ème marche du podium.

Une belle compétition donc, avec des athlètes de renom, mais qui reste aussi accessible avec de nombreuses catégories (Scaled, Rx, Elite, Master, Team). Un niveau très élevé cette année, de la sueur, des larmes, des cris de joies et du grand spectacle !

Quelques petits points négatifs à soulever tout de même (pour que ce soit encore mieux l’année prochaine !) :

-le prix d’entrée spectateurs cher, même avec une offre « weekend » ou un prix de groupe, ce qui a entraîné des tribunes peu remplies et moins d’affluence sur les stands des exposants

-des wods sprints, très courts, on aurait aimé voir évoluer les athlètes sur un ou deux wods plus long mettant à l’épreuve leur endurance. Certains athlètes se sont amusé à faire le calcul de la durée totale pendant laquelle ils ont wodé sur les deux jours: environs 20 minutes … sur 6 wods ! (sans compter la finale)

-des wods teams un peu décevants, les mêmes que ceux des indiv mais légèrement adaptés, ce qui ne permettait pas de mettre en avant la complémentarité ou l’esprit de stratégie des binômes .

crossfitgrillen
Isa & Ana (CrossFit Grillen)

Merci à toute l’équipe des Alphas pour l’organisation ! Et à Damien Le Gallo pour les photos, que vous pouvez retrouver (avec un millier d’autres clichés ;)) sur la page facebook de l’évènement ici. Rendez-vous l’année prochaine !

happy-team

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s