Jeudi 3 août 2017, le réveil sonne à 5h50 dans un motel du Wisconsin. Tu as les yeux qui piquent et l’envie de te rendormir illico… juste avant de te rappeler où tu es. Aux États-Unis ! À Madison !! Pour les CrossFit Games !!! Non c’était pas un rêve en fait, et là tu n’as plus du tout envie de dormir, tu te jettes hors du lit, attrapes un café et tes potes au passage, et te précipites dans la voiture. Le premier event est à 8h00, Run Swim Run, y’a pas moyen que tu en rates une seule minute.

Évidement, y’a des bouchons, plus de 60 000 personnes ont prévu de faire la même chose que toi durant les quatre prochains jours. Et ouais, c’est les US. Ici c’est le « Woodstock of Fitness », dixit Greg Glassman. En France, quand tu parles des CrossFit Games, tu essaies tant bien que mal d’expliquer que c’est un peu comme les Championnats du Monde de CrossFit, mais après vient la question de savoir ce qu’est le CrossFit… et là tu passes pour un freak ou un fou, au choix. Là, tout le monde connaît et attend cet évènement toute l’année, même la caissière du supermarché du coin. Autant dire qu’il y a foule à l’entrée pour récupérer le fameux bracelet magnétique qui te permettra d’admirer et encourager à en perdre la voix les 640 athlètes venus de 31 pays pour défendre leur place sur le leaderboard du Fittest on Earth.

bracelet

En fait, les Games ont limite carrément privatisé toute la ville. Le ton est donné dès l’aéroport avec un stickers géant de Matt Fraser dans le hall des arrivées, stickers que l’ont retrouve un peu partout sur les vitrines des commerces du centre-ville (Ben Smith au Starbucks, Chyna Cho à l’UrbanOutfitter,…). Tous les hôtels/B&B/campings/AirBnb de Madison et ses environs ont été pris d’assaut depuis des mois. Y’a même carrément un bar ROGUE dans la rue principale.

IMG_7588 (1)
Lutèce Crew @ The CrossFit Games, Madison

 

 

 

 

Le site même est tout aussi impressionnant, c’est immense !

À l’entrée, il y a une vingtaine de foodtrucks à gauche, et à droite le « Beer Garden ». C’est un entrepôt de 2000 mètres carrés aménagé en salle de retransmission avec écran géant diffusant les épreuves en direct et plateaux de tournage pour l’émission de Rory McKernan sur CBS avec en commentateurs guests Brooke Ence et Dan Bailey, et stand de bières évidement. Les spectateurs qui ont pris le billet « Festival » n’ont pas accès au Colisée et regardent en direct depuis cet espace.

 

 

 

 

Derrière les foodtrucks, c’est le Vendor Village. Une centaine de marques de vêtements, nutrition, équipements en tous genres sont représentées avec bien sûr nos préférées (BornPrimitive, Sweat Cosmetic, Caffeine&Kilos, TheChestee, RxBar, Rehband, BarbellsForBoobs, Fleo, UnbrokenDesign …). À l’extérieur, Reebok, Rogue, FitAid, 5.11, Compex, RockTape et Romwod ont droit à des emplacements plus spacieux. 20 000 mètres carrés dédiés au shopping !

 

 

 

 

Chez Reebok, ils ont pensé à tout, avec un modèle de Nano 7 en édition limitée Games 2017 (la semelle est à imprimé fromage, une des spécialités de Madison) et un stand de personnalisation de baskets par un artiste graffeur.

Reebok_Crossfit_CheeseShoe
Reebok Nano 7 CHEESE
personnalisation
Personnalisation de lifters

Voici un petit aperçu vidéo de tous ces espaces organisés autours de la compétition :

 

 

Les events étaient répartis en différents spots, selon le wod et la catégorie, car plusieurs avaient lieu en même temps : à l’extérieur, le « North Park » (où a eu lieu le Run-Swim-Run, le Cyclocross, la Sprint O-Course, le Strongman’s Fear et le Triplet), à l’intérieur, le Pavillon Age Group où avaient lieu certaines épreuves des Teens et des Masters, et le Colisée où avait lieu les autres épreuves Élite et Teams.

Capture d_écran 2017-08-08 à 13.24.44

Seuls les spectateurs avec un billet « Festival+Colisée » avaient accès à ce dernier, on était placés en fonction du numéro attribué par la puce de notre bracelet. Les spectateurs qui avaient pris l’option VIP avaient une place réservée au premier rang et l’accès au Madison Club (le parking VIP, l’emplacement de tente au camping à 100m, et tous les repas inclus).

 

 

 

 

Pour les owners, un espace « Affiliates » était réservé à l’étage du Vendor Village, avec boissons et snacks à volonté, mais aussi tshirt souvenir exclusif et accès à des conférences spécifiques.

Les spectateurs avaient également la possibilité de participer à des conférences, des workshops et des démonstrations avec des CrossFit Subject Matter Experts, et aussi de s’entraîner dans l’espace WOD ou sur les plateformes d’haltéro qui leur était réservés au Pavillon Age Group (sur inscriptions le matin même avec le Fittest Fan Pass) ou participer à un Romwod géant. De nombreuses animations étaient aussi mises en place sur les stands, avec des défis à relever. Pas le temps de s’ennuyer !

Énorme opportunité pour eux aussi cette année : la possibilité de participer à une épreuve des Games dans les mêmes conditions que les athlètes, le Run-Swim-Run et le Cyclocross (malheureusement ce dernier a dû être annulé à cause des conditions météos).

 

 

 

 

Bref, c’était juste de la folie niveau organisation. Seul petit reproche, le manque d’options saines pour manger (car les açaï bowls ça suffit pas) et les files d’attente interminables pour un simple café…

Nous ne ferons pas de retours sur les wods et les épreuves, vous pouvez retrouver toutes les infos, vidéos, interviews des athlètes et décryptages par ici ! Une petite vidéo perso quand même, juste pour le plaisir :

 

C’était une expérience absolument incroyable pour n’importe quel crossfitteur d’être aussi proche des athlètes, de les voir « en vrai » (genre croiser Rich Froning sur le parking ou dire bonjour à Jason Kalipa entre deux gorgées de FitAid), de vibrer avec la foule face à leurs performances, de s’époumoner à en perdre la voix pour les encourager en pleine bataille. Beaucoup d’émotions, de suspens, de beau spectacle, de retournements de situation… On a partagé leurs échecs et leurs douleurs, leurs succès et leurs joies. Difficile de raconter tout ça avec des mots. Ce qui est sûr c’est que ce n’a rien à voir en live ! On ressort des quatre jours complètement lessivés, à bout de nerfs, mais des étoiles plein les yeux. Ce n’est certainement pas le CrossFit que nous pratiquons tous, tous les jours dans notre Box, mais ces athlètes rayonnent d’une force et d’un courage qui imposent le respect. Cela traduit, un tel mental, une telle rigueur d’entraînement pour arriver à ce niveau. De quoi remotiver à bloc pour le reste de l’année !

Des rumeurs courent que les Invitationals devraient avoir lieu en France cette année, on vous conseille de ne les manquer sous aucun prétexte, c’est une expérience de fou 😉

Sur ce, on vous laisse avec quelques belles photos exclusives des Games par  Thomas Briet à admirer sans modération :

katrin-bike
Katrin Davidsdottir
lauren-O-course
Lauren Fisher
branham-o-course
Bethany Branham
sarah-o-course
Sara Sigmunsdottir
women-farmer-walk
Strongman’s Fear

Ps : un grand merci à Marie, notre reporter insider Doubleyoufit, pour toute son aide  😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s