Nous sommes à quatre semaines des French Throwdown, et nous avons décidé en collaboration de l’équipe organisatrice de vous faire partager 8 profils différents sur 4 semaines parmi les qualifiés: #RoadToTheFrench. Vous découvrirez des athlètes de toutes les divisions confondues, du teen aux masters aux équipes. Nous voulions sortir un peu des sentiers battus et vous faire découvrir des profils que vous n’avez peut être pas l’habitude de voir ou d’entendre parler.
Pour commencer, nous avons choisi une femme, fraîchement Master, qui a foulé le floor des Regionals et des Games plus d’une fois. Elle est canadienne, elle s’entraîne à crossFit Laval auprès de Matthieu Dubreucq, elle est maman de deux enfants, gère une entreprise avec une dizaine d’employés et arrive à se qualifier au plus niveau, on vous présente Julie Nadeau.
julienadeau1
Qui es-tu, d’où viens-tu, quel âge as-tu, quel est ton métier ?
Je me présente, Julie Nadeau, je viens de Laval, Québec , Canada, j’ai 35 ans et mon métier dans la vie est serrurière. J’ai ma propre entreprise avec mon frère et nous avons une dizaine d’employés.


– Quel est ton passé sportif ?
Mon passé sportif est principalement le karaté kyokushin ( plein contact ). J’ai débuté ce sport à l’âge de 5 ans. J’ai participé à de nombreuses compétitions internationales en combat. J’ai pratiqué ce sport jusqu’à l’âge de 27 ans à raison d’une vingtaine d’heures par semaine.


– Quand et comment as-tu découvert le CrossFit ?
J’ai découvert le Crossfit en mai 2011. En fait je ne connaissais pas du tout ce sport … et suite à l’accouchement de mon 2e enfant, je voulais me trouver une activité et c’est mon ancien conjoint qui m’a offert en cadeau un mois de Crossfit à la box tout près de chez moi. J’ai tout de suite tombé en amour avec ce sport.
julienadeau
– Où pratiques-tu ?
Je pratique le Crossfit à Crossfit Laval, dont Matthieu Dubreucq est le propriétaire.


– Suis-tu une programmation spécifique pour la compétition ?
Je suis la programmation faite par Matthieu Dubreucq… Force 5. Je fais toujours une session par jour, et j’essaies de faire 2 sessions environ trois fois par semaine. Dans ma deuxième session , j’essaie de mettre plus d’emphase sur mes faiblesses.
– Quel est ton mouvement préféré et celui qui te met le plus en difficulté ?
Mon mouvement préféré du côté de l’haltérophilie est l’épaulé. Du côté de la gymnastique c’est tout ce qui est pull up, chest to bar.
julienadeau2

– Tu as fait un très beau début de saison. Comment te prépares tu à une finale telle que celle des Frenchs ?
Merci! 🙂 En fait je ne fait pas de préparation spécifique pour la finale des Frenchs. Je continue de suivre le programming Force 5. Pour l’instant, je reviens des régionnaux où je participais en équipe et malheureusement je me suis déchirée un tendon dans le bicep. Donc, au courant des prochains jours je vais voir comment va la récupération.


– Que représentes les FDT pour toi?
Le FTD représente pour moi une bonne préparation en vue des Crossfit Games auxquels je me suis qualifiée cette année en tant que Master dans la catégorie 35-39 ans.


– 5 années d’affilée aux Regionals, 3 années de suite dans le top 20 Canada East, 2eme de ta catégorie en 2017, quel est selon toi la clé de ses succès?
En fait je crois que la clé du succès est dans la passion qu’on a jour après jour à pratiquer un tel sport. Le désir de vouloir se dépasser soi-même, tout en ayant une bonne routine et un bon encadrement.
julienadeau7


– Comment arrives tu à jongler travail et vie d’athlète de haut niveau? 
Oufff… une bonne organisation!! En fait, mon horaire ressemble plutôt à un lever assez tôt vers 5h… je prépare mes enfants pour l’école et je m’entraîne une heure avant d’aller au boulot. J’ai la chance d’avoir un petit coin au travail pour m’entraîner sur mon heure de diner pour faire ma deuxième session. Ensuite je vais chercher mes enfants à l’école et prépare le souper , aide les enfants avec leurs études et dodo! Je dois avouer que je vais souvent au lit en même temps que mes petits cocos! Et ensuite, je repars le lendemain!


– Comment gères-tu le stress/la pression en compétition ?
Je dois avouer que je ne suis pas de nature trop stressée. Je fais du Crossfit parce que j’aime ça. Pour moi c’est une passion. Je suis aussi assez compétitive, mais à chaque fois que je fais une compétition , je me dis que je suis là pour m’amuser.


– Comment te prépares-tu à un WOD en phase de qualification ? Et en finale ?
En phase de qualification, je fais toujours les wod le matin. Je sais que c’est à ce moment de la journée que je performe le plus. J’ai ma petite routine de me coucher tôt la veille… mais rien de plus! Pour ce qui est de la finale, je me dis que c’est certain que je ne suis pas comme à ma box… mais c’est pareil pour tout le monde. Je sais que je suis bien préparé et je donne le meilleur de moi-même!
julienadeau4


– As-tu une petite routine, des trucs qui te rassurent, des tocs ? (un t-shirt spécial PR par exemple, une musique fétiche,…)
Pour ce qui est des wod de qualification… j’aime bien écouter du Metallica pendant mes wod. Je dois cependant avouer que pendant les compétitions , lorsque je suis dans ma bulle je n’entends rien du tout. Mais je n’ai pas de trucs en particulier.


– Comment gères-tu la récupération entre les WODs sur une journée de compétition ? (sieste, compex, étirements, foam roller, … )
Ce que je préfère pour la récupération entre les wods est principalement un petit massage au niveau des muscles qui ont été les plus sollicités. Sinon il peut arriver que je fasse une sieste entre les wod si j’ai assez de temps.


– Et niveau alimentation, comment manges-tu tout au long de la journée entre les WODs ?
Je dois manger tout au long de la journée pour ne pas avoir de baisse d’énergie. Je prends un bon petit déjeuner habituellement composé d’oeufs, épinards, fromage, des fruits et quelques noix. Ensuite après chaque wod, je m’assure d’avoir suffisamment de glucides et protéines pour pouvoir bien performer dans les prochaines épreuves.
julienadeau6


– As-tu des astuces pour tes mains, pour éviter les steaks dès le premier WOD ou pour les soigner et pouvoir enchainer sur le WOD suivant ?
Pour ce qui est de mes mains, je dois avouer que je suis particulièrement chanceuse de ce côté là. Il est plutôt rare que je m’abîme les mains. Par contre , Si je dois enchaîner plusieurs séries de pull ups ou de toes to bar, je vais certainement utiliser ce qu’ils appellent les natural grip pour protéger mes mains.


– Que contient ton sac de compétition idéal ?

Mon sac de compétition idéal contient: soulier de Crossfit nano, des souliers de course, des souliers d’haltérophilie, une ceinture pour le dos, une roulette de tape pour les pouces, mes natural grip, des chaussettes plus longues pour les montées de corde , une corde à sauter et une gourde d’eau… en fait deux gourdes d’eau, car je les oublie régulièrement quelque part !


– Que fais-tu le soir de la compétition, quand c’est fini ? (gros cheat meal, nuit de 14h, etc)
Oui après les compétitions je mange souvent un cheat meal… mais ce que j’ai surtout hâte de manger après les compétitions c’est une bonne crème glacée !
julienadeau8

– Comment gères-tu l’après-compétition et la reprise de l’entraînement ? (semaine complète de repos, récupération active, …)
Après les compétitions, je prends toujours une journée de repos. Pour ce qui est des jours suivant je ne pousse pas à fond dans les wod mais je dois bouger. Je fais les wod sur le programming mais je les fais avec une intensité moindre.
-Tes objectifs 2017?
Mon principal objectif pour 2017 était de me qualifier pour les Crossfit Games en tant que master. Cet objectif est déjà réalisé. Donc pour l’instant je vais me concentrer à m’entraîner en vue de bien performer là-bas.   Ensuite , j’aimerais beaucoup perfectionner mes techniques d’haltérophilie.
Des remerciements ?
J’aimerais remercier en fait premièrement mon coach Matthieu Dubreucq pour son programme d’entraînement qui m’a permis d’atteindre mes objectifs jusqu’à maintenant ainsi que toute ma famille qui me supporte dans mon sport! 🙂
julienadeau3
Retrouvez Julie Nadeau lors de la finale des French Throwdown à Paris, les 16-17-18 juin dans la catégorie Master 35-39!

Rdv Samedi pour notre prochain interview!

INDICES : Il est jeune, il est « magic » et son coach a une moustache et un piercing dans le nez! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s