(Article illustré par les photos de Damien Le Gallo Photographie, un des photographes officiel de l’évènement)

La saison des compétitions a commencé et il y en a une qui attire particulièrement notre attention depuis deux ans: les Swiss Alpine Battle. Une compétition seulement en team en pays helvétique, organisée et réglée comme une montre suisse, digne des plus grandes entreprises d’événementiel sportif. Et quelle fut notre surprise lorsque nous avons découvert qu’au coeur de ce projet n’est autre qu’une jeune athlète et coach de CrossFit de 25 ans, Amanda Dutko. Elle a su créer avec son équipe un des évènements clefs des compétitions européennes, à la hauteur d’un French Throwdown. Elle a su faire venir dès la première édition l’équipe Kill Cliff (Brooke Ence, Sara Sigmundsdottir, Mat Fraser) et continue chaque année à nous étonner.

Rencontre avec la plus sympathique et organisée sosie de Scarlett Johansson:

sab18
Amanda distribuant les médailles

Comment est venu l’idée d’organiser cet événement ?

La 1ère édition du SAB a été lancé par le Crossfit Riviera : Nico, un membre de la box, Mareck le head coach/owner, Sly le geek et moi. Quand on m’a proposé de rejoindre le projet on m’a parlé «d’une petite compétition en Septembre» qui devait regrouper les athlètes de la région en équipe de 2 pour un week-end fun à la montagne. Quelques mois plus tard, Kill Cliff devenait notre sponsor principal, Brooke Ence, Mat Fraser et Sara Sigmundsdottir sont entrés dans la compétition et tu connais la suite… Pour être honnête, j’étais loin de me douter qu’on allait réussir à développer l’événement à ce point mais c’est la preuve que le travail paie.

Les Swiss Alpine Battle, qui se cache derrière ?

L’aventure a commencé avec les 3 personnes mentionnées ci-dessus. Quand le moment est venu de se poser la question s’il allait y avoir une 2ème édition, ils ont tous les trois décidé de se retirer pour consacrer du temps à d’autres projets personnels et familiaux. J’aurais pu me dire que ça avait été une belle expérience et qu’il fallait passer à autre chose mais j’avais tellement investi de temps, d’énergie et d’émotions que j’ai décidé de reprendre le projet et me donner les moyens de faire une 2ème édition au moins aussi bien que la 1ère, si ce n’est mieux. J’ai donc remonté une équipe et je suis fière du travail que nous avons accompli. C’est une lourde responsabilité et un gros challenge mais je crois qu’on s’est bien débrouillé jusque-là.

As-tu ressenti des difficultés sur le fait d’être une femme pour organiser tout ça ?

C’est drôle mais je n’y ai jamais pensé jusque ici ce qui indique que ça n’a jamais du être un problème. Je pense que c’est en grande partie dû à la mentalité de la communauté Crossfit. Le Crossfit est un sport tellement « empowering » pour les femmes et dans lequel celles-ci sont vues comme forte, capable, indépendantes, au même titre que les hommes. C’est vrai que peu de gens savent qui se cache derrière le SAB mais je pense que ça ne choque personne quand ils apprennent que c’est moi.

Combien de temps mets-tu à organiser un événement de cet ampleur ?

La préparation du SAB dure environ 9-10 mois, entre le moment où l’on fixe les dates de l’année suivante, l’ouverture des inscriptions pour les qualifications en ligne et le week-end de la finale. Ce ne sont pas 9 mois à plein temps et heureusement car entre le travail, le coaching, les entraînements et l’organisation du SAB, ça fait déjà des journées bien remplies. Évidemment plus on s’approche de la date plus la masse de travail s’intensifie et une fois que le week-end terminé et que tout le monde repart avec des étoiles dans les yeux, le travail n’est pas encore terminé pour moi. Par contre je m’accorde environ deux mois dans l’année (novembre-décembre) où il ne faut plus me parler du SAB 🙂 et en janvier ça repart.

Comment as tu réussi à avoir de tels athlètes lors de deux premières éditions ?

Si je te dévoile mes secrets je serai obligée de te faire disparaître ensuite… 🙂

Quel est ton but à travers cette compétition ?

Le SAB est pour moi avant tout un événement pour la communauté Crossfit Européene. Il s’agit de donner l’opportunité à des athlètes de bon niveau de partager l’arène avec des athlètes des régionales ou même des Games ainsi qu’aux spectateurs de pouvoir assister à ce show sans devoir traverser l’Atlantique. Un autre élément extrêmement important: la plupart des athlètes ont l’habitude de faire des compétition en tant qu’individuel alors que le SAB c’est UNIQUEMENT une compétition en team. Cela donne une dimension totalement différente à la compétition et la dynamique des athlètes : chacun a envie de se dépasser pour ne pas décevoir son partenaire, la stratégie rentre aussi en jeu où l’on peut utiliser les forces de chacun pour combler les faiblesses de l’autre. Ce qui me plaît le plus au SAB c’est que bien qu’il s’agisse d’une compétition, l’atmosphère est détendue et amicale ; ça doit être l’air Suisse 🙂


Y’aura-t-il des nouveautés sur cette nouvelle édition ?

Oui bien sûr mais je ne peux pas t’en dire plus pour le moment. De toute façon, les crossfitteurs sont prêts pour « the unknown and unknowable » non ?


Qui conçoit les qualifications et les WODs de la finale ?

C’est mon partenaire de vie, Pack, qui est en charge de la conception des WODs et il fait vraiment du super boulot. En tant qu’athlètes, il y a quelques éléments auxquels nous prêtons une grande attention quand on participe à un événement, la programmation en fait partie. Nous travaillons dur pour que la compétition soit fun pour les athlètes et les spectateurs car c’est un des points clés de la réussite. Par contre, s’il y a des plaintes à formuler à cause des WODs qui piquent je vous donne son mail 🙂

As-tu déjà une idée des dates d’inscriptions, de la date de la finale, les tarifs ?

Les inscriptions ouvriront le 1er avril. Les qualifications prendront place entre le 4 juin et le 4 juillet ; la finale les 15-16-17 septembre (attention : l’événement se tient sur 3 jours cette année, plus d’informations suivront en temps voulu).
Pour les spectateurs, les billets seront en vente courant juillet. Nous allons mettre à disposition du public et des athlètes un guide afin de faciliter le voyage au SAB : transport, hotel, billets etc.

sab22

Comment concilies-tu vie privée, vie pro, vie Crossfit ?

C’est difficile de mettre une étiquette sur les activités, tout est lié, tout se mélange et forme un ensemble. Sinon je te dirais que ma vie pro c’est de 8h à 18h, ma vie Crossfit de 19h à 20h, ma vie SAB le reste du temps et vie privée quand on peut ! Mais le Crossfit est pour moi plus qu’un simple sport, c’est un mode de vie (même si ça sonne un peu kitsch ouais).
Je pense que ma façon de concilier le tout passe par mes valeurs ; ce sont elles qui me guident dans mes décisions et donnent un fil rouge à ma vie.
sab14

As-tu d’autres projets liés au Crossfit ?

Pour le moment pas car je suis déjà bien occupée. Mais je suis ouverte d’esprit donc si un projet venait à mûrir je n’hésiterais pas à le faire aboutir.

sab2017

Toutes les infos sont disponibles sur le Facebook : Swiss Alpine Battle

ou le site internet:

 http://www.swissalpinebattle.com/

One thought

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s