Faire du CrossFit en attendant un bébé?

Oui c’est possible! Mais sous certaines conditions.

Nous abordons un sujet qui nous tient à coeur en tant que femme. Cet article va sûrement faire grincer des dents certaines personnes et nous voyons déjà les yeux des gens se lever au ciel. Mais rien de bien grave, car les pratiquants de notre sport et ceux qui connaissent la méthodologie CrossFit savent que la base de notre discipline est l’adaptation.

Encore une fois, nous nous entourons toujours de professionnels pour parler de nos sujets, nous avons eu la chance d’avoir la collaboration d’une gynécologue-obstétricienne-crossfitteuse : Dr Sandrine GUINEBRETIERE.

Etre enceinte n’est pas un tabou ou une maladie, c’est un étape de vie qui demande quelques changement certes, mais l’activité physique y est tout même préconisé.
Nous avons échangé avec Angélique, crossfitteuse à Nantes et maman depuis 2 mois. Elle a passé toute sa grossesse dans une box à s’entraîner et va bientôt s’y remettre (tout cela sous l’oeil de son médécin Dr Guinebretière).
gelik
Angélique et son magnifique boxer Ecko

 

 
 @gelikbibi, qui est tu? 🙂
Je m’appelle Angélique j’ai 35 ans j’habite dans la périphérie de Nantes avec mon chéri Stéphane . Nous sommes ensemble depuis 15 ans et venons d’accueillir notre bébé Eden ce 31 juillet 2016.Je suis opératrice dans une entreprise fabricant des bougies d’ornement depuis 9 ans. Je n’étais pas une grosse sportive, je courais essentiellement. En 2013 j ai du arrêter de travailler quelques mois pour soigner une névralgie cervico-bracciale. On m’a découvert une hernie cervicale et un kyste au poignet. Pendant cet arrêt, je me suis intéressée au régime paléo et ses bénéfices sur les inflammations que subit notre corps à cause de notre alimentation « moderne ». Le Crossfit m’intéressait mais il n’y avait pas encore de box sur Nantes et alentours. J’ai repris le sport en pratiquant un peu la méthode Lafay et du Freeletics. Quand j’ai poussé la porte de ma 1ère box début 2014 et effectué mon 1er wod, j’ai su que c’était fait pour moi. Depuis que j’ai associé Crossfit et paléo, je ne souffre plus de cette hernie . Beaucoup d’autres bobos ont également disparu au fil des mois. En 2 ans j’ai perdu 10kgs tout en me musclant, je n’ai jamais été en meilleure forme. D’oú ma volonté de continuer enceinte .
Quand as tu commencé le CrossFit?
J’ai débuté le crossfit en avril 2014,dans une box qui a fermé en juin 2014 à St Sébastien sur Loire à côté de Nantes.
Où le pratiques tu?
Je pratique à Crossfit War Machine à Nantes, depuis l’ouverture de la box en octobre 2014.
Mes 2 coachs sont Florian Thin et Jean Baptiste Ravalais (Flo et JB). D’ailleurs je vous conseille vivement de venir nous voir à l’occasion d’un drop in!
wm
Comment as tu adapté ta pratique avec ta grossesse (coach, programme spécifique)?
J’ai appris pour ma grossesse alors que j’étais déjà enceinte de 1 mois et demi.
Ce 1er mois était un truc de dingue car niveau performance, j’étais en pleine progression, j’ai compris que les hormones y étaient pour beaucoup! Une fois vérifié que tout allait bien, je me suis ensuite documentée sur internet sur l’adaptation de certains mouvements.. Il faut préserver les ligaments fragilisés lors de la grossesse car le corps se modifie énormément en vue de l’accouchement. J’ai donc travailler ma mobilité aussi à la maison et pratiquer un peu de yoga. Je remercie mes coachs qui m’ont soutenue tout le long de cette aventure, ils ont toujours respecté mon choix de continuer et tout c’est très bien passé aussi grâce à eux.
received_10153767695058602
Comment ton entourage percevait ta pratique du CF avec ta grossesse?
Il y a eu un peu de tout, ceux qui m’ont encouragée, ceux qui préféraient éviter le sujet, ceux qui me demandaient sans arrêt quand j’allais arrêter, ceux qui ont critiqué…Le plus important a été le soutien de mon chéri, il avait forcément des inquiétudes mais il a été assez intelligent pour me laisser continuer. C’était important pour le bébé que je sois épanouie donc je me suis concentrée sur les ondes positives des gens qui me soutenaient.
Ton médecin t’a t’il aidé et encouragé à continuer à pratiquer?
Ma gynécologue Sandrine est également crossfiteuse, c’était rassurant de vivre cette grossesse avec un médecin qui n’est pas face à l’inconnu et qui sait vous conseiller. Parfois je me disais « elle va peut être râler de voir les poids que j’ai mis sur ce wod » mdr. Bon j’ai aussi eu la chance de vivre une grossesse idéale jusqu’à l’accouchement donc il n’y avait pas de contre indication particulière de sa part. En tout cas quel souvenir génial que ce soit une copine crossfiteuse qui ait mis mon bébé au monde!
Quand as tu commencé à être « génée » sur certains mouvements?
J’ai pu modifier les mouvements qui pouvaient devenir gênants ou à risque en adaptant au fur et à mesure que mon ventre grossissait et que je prenais du poids. Les burpees par exemple je les ai faits jusqu’au 7ème mois avec un puis deux abmats au niveau de la poitrine pour ne pas toucher le sol avec mon ventre au moment de la pompe, puis j’ai choisi d’effectuer un squat avec kettlebell suivi d’une pompe sur box quand mon ventre est devenu trop gros le dernier mois. J’ai adapté les poids sur l’haltérophilie en ne dépassant pas 70% ou 50% des poids que je soulève habituellement. Pour les muscle up bar je faisais une traction puis un dip, bref il a une solution pour scaler quasiment tous les mouvements. Je suis contente de retourner courir à ma reprise car je n’en peux plus du rameur, j’ai évité les secousses mais c’était bien plus physique finalement!
received_10153767694873602
As tu l’impression que le CF t’a aidé à mieux vivre ta grossesse?

Oui à 100%!

C’est sûr que je n’ai pas du tout le même physique ni le même mental qu’il y a 2 ans avant de débuter le crossfit. Je n’aurais pas du tout vécu cette grossesse aussi en forme et sereine.

La grossesse est un moment vraiment particulier dans la vie d’une femme avec tous les changements que cela implique. Continuer à faire ce qu’on aime, ici pour moi le crossfit, est un privilège que je souhaite à toute future maman.

Tu as accouché récemment, comment te sens tu? 
L’accouchement a été un peu long, 16h entre la perte des eaux et l’arrivée de bébé mais tout s’est bien passé. J’ai vécu un gros wod ce jour là! Je me sens bien, juste en manque de sommeil comme quasi 100% des nouveaux parents mdr!
As tu l’impression que le CF t’aide pour l’après-accouchement? (en meilleur forme, plus forte etc…)
Je n’ai pas encore repris les wods, je n’ai accouché qu’il y a 1 mois et demi. Il faut d’abord que je fasse la rééducation du périnée recommandée après un accouchement, c’est essentiel avant de reprendre quelconque activité physique.  Mais c’est sûr que d’avoir continuer durant ces 9 mois m’aide à mieux gérer l’après accouchement. J’ai hâte de voir ce que ça va donner à ma reprise, il faudra juste que je prenne le temps de réhabituer mon corps à l’intensité des wods.
received_10153767694453602
Un mot pour les femmes qui ont peur de combiner les deux?
Tant que vous n’avez pas de contre indication médicale vous pouvez continuer. Le crossfit est adaptable à tous, y compris la femme enceinte. Faites ce qui vous semble bon pour vous et votre bébé .C’est dommage de se priver de sa passion pour des « à priori ».

 L’avis du médecin

Peux tu te présenter rapidement?
Dr Sandrine Guinebretière, née le 08.10.66
Gynécologue-Obstétricienne, thèse et doctorat en médecine 1999
Ancien interne et chef de clinique des hôpitaux
diplôme universitaire d’échographie obstétricale (99)
diplôme universitaire de cœlioscopie (97)
pratique de la PMA (accréditation 2016)
sandrine
Depuis quand pratiques tu le CrossFit?
Je pratique le CrossFit depuis 2014
En tant que gynécologue-obstétricienne, quel est ton avis sur la grossesse et le sport en général?
Quand une grossesse se déroule bien, la pratique d’un sport est possible, il conviendra bien sur d’adapter les effort à la situation de grossesse. Je ne fais pas de différence entre sport en général et CrossFit en particulier.
heather9
Heather BERGERON
Et sur le Crossfit et la grossesse? Le conseillerais tu?
Le CrossFit est un sport au même titre que les autres , sa pratique est possible en adaptant les mouvement , les charges en fonction du terme de la grossesse et de son évolution
Je ne vais pas conseiller de commencer le CrossFit pendant la grossesse.
Mais une Crossfiteuse enceinte peut continuer à pratiquer , en adaptant , encore une fois, les wods, les efforts , les mouvements et les charges.
Y’a til un régime spécifique à suivre pour les sportives en grossesse?
Pour les femmes enceintes , il est fréquent , voire systématique de proposer les compléments vitaminiques (fer, Magnésium, vitamine D…)
Je pense que la plupart des Crossfiteuse prennent déjà des vitamines et compléments en dehors de la grossesse, cela doit rester compatible avec la grossesse.
En tant qu’obstétricienne, je ne suis pas compétente en nutrition, mon avis ne pourrait être que celui de la pratiquante de Crossfit et sort donc de mon domaine d’expertise.
heather4
Heather BERGERON (sur le site Again Faster)
Quels sont les « règles » et les choses à éviter durant celle ci?
Il n’y a pas de règles, ou plutôt s’il devait y en avoir une ce serait: l’adaptation. Cette adaptation est bien sur individuelle, et doit dépendre de l’évolution de la grossesse.
Mais je me répète, cela signifie qu’il faut aussi accepter d’arrêter le CrossFit en cas de pathologie de la grossesse (menace d’accouchement prématuré par exemple), mais cela semble évident.
Quelles sont tes recommandations?
Dans le cadre d’une grossesse normale (j’exclue donc toute grossesse pathologique) continuer à pratiquer le CrossFit est possible si cela est souhaité.
Cela doit se faire raisonnablement, une Crossfiteuse un  peu expérimentée saura mieux appréhender les adaptations et scaled nécessaires.
Si cela peut se faire en accord avec son gynécologue c’est mieux, et en accord avec le coach bien sur.

Heather BERGERON (sur le site Again Faster)

heather12
Heather BERGERON (sur le site Again Faster)

 

Toi qui a suivi Angélique tout le long, comment l’as tu vu vivre sa grossesse et sa pratique sportive?
Angélique a spontanément su s’adapter à son état de grossesse et poursuivre la pratique du CrossFit en scalant ses mouvement, ses charges, en changeant aussi certain mouvements (comme les burpees par exemple en 2eme partie de grossesse). Elle a vécu sa grossesse  sereinement et le CrossFit l’a aidée à rester en forme , mobile, sans prise de poids excessive, et surtout bien dans sa tète (ce sont mes impressions).
Je tiens à préciser qu’Angélique à accouché à terme d’un bébé eutrophique.

Dans notre prochain article consacré à ce thème, nous irons à la rencontre d’Alizée Wendt, coach, crossfitteuse, haltérophile de Lyon qui est à son 4ème mois de grossesse, afin d’avoir mois par mois ses impressions. (Article prévu pour décembre 🙂 )

 

Quelques liens à voir:

Le blog CROSSFIT&PREGNANThttps://crossfitandpregnant.com/
L’interview de Heather Bergeron (femme de Ben Bergeron) sur Again Faster.
La programmation adaptée de BIRTHFIT que suit Alizée.
 Merci à Thierry Sourbier de nous avoir laissé utiliser les photos. C’est également lui qui anime la page « Le petit CrossFitteur illustré » sur FB.

6 thoughts

  1. J’aime ce genre d’article !!!!
    J’aime l’idée de faire bouger un peu les mentalités en expliquant que oui c’est possible de continuer le sport de façon adapté si les médecins l’autorisent ! Beaucoup de personnes sont fermées à cette idée.
    Et j’aime le fait d’avoir directement dans l’article l’avis d’une professionnelle 🙂

    Je vous souhaite une belle journée 😀
    Laura

    J'aime

  2. super article!!!!
    effectivement c’est un sujet délicat et pourtant, qui concerne tellement de femmes…en tout cas moi il a répondu à beaucoup de mes questions!!!
    merci les filles 😉

    J'aime

  3. Cet article est tout simplement super…! Il es temps que les mentalités changent, être enceinte n’est pas une maladie!!! Merci les filles!!!
    Beaucoup de Gynécologue à tort demandent les arrêts complets du sport pdt la grossesse en dehors de la marche ou de la natation…
    Pour ma part, je n’ai rien écouté, j’ai continué le sport à moindre intensité jusqu’à 6 mois de grossesse.
    Par la suite des soucis de santé ont commencé et j’ai eu le droit à l’arrêt du sport complet et du travail également.
    Et malheureusement suite à cela, alors qu’il n’y avait aucun lien j’ai eu le droit à beaucoup de reproches… « c’est de ta faute » « tu as continué le sport, la petite est en danger à cause de toi… »
    En tte franchise ces reproches sont très durs à avaler, surtout quand on est noyé d’hormones!!!
    Ma fille est née à terme 52,5cm 3kg440 en parfaite santé! Alors les filles faites taire les non-dit et épanouissez vous!

    J'aime

    1. Merci Morgane pour ce retour, heureuses de voir que cet article inspire des femmes à continuer à s’épanouir. Mais en effet, je crois que lorsqu’on est sportifs, il y a tout intérêt à bien choisir ses médecins. Bisous à ta fille et toi! Et bon CrossFit! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s