Cyrielle a 26ans. Ancienne gymnaste compétitrice au niveau fédéral et Championne de France Universitaire d’Haltérophilie, elle a découvert le CrossFit en Belgique il y a deux ans et a tout de suite eu un coup de coeur. Quand elle ne coach pas dans sa Box CrossFit CESTIO, elle s’entraîne, six jours sur sept, et à ses heures perdues elle tient un blog, CF LADIES, qui a fédéré en deux ans une communauté de plus de 10 000 athlètes.

Rencontre avec cette Wonder Woman inspirée et inspirante :

cyrielle

Quel est ton parcours professionnel ?
Oula, j’ai passé un moment sur les bancs de l’école, pas que j’aimais vraiment cela, mais disons que je me suis un peu cherchée ! j’ai une maitrise en communication, un master en e-commerce, et j’ai passé tout récemment un diplôme de préparation physique.

Et en sport ? 
Essentiellement gymnastique, j’en ai fait pendant près de 10 ans, mais j’ai toujours été curieuse et j’ai touché un peu à tout : j’ai fait également de l’athlétisme (cross, sprint), de la danse, du futsal, et même de l’équitation…

Raconte-nous ta rencontre avec le CrossFit. 
J’ai commencé il y a deux ans à peu près, je faisais une sorte de circuit training + + au sein d’un club de fitness de la région pour rester en forme, et j’ai eu envie de passer à l’étape supérieure. J’ai trouvé quelques infos sur le net, et nous sommes allés avec le chéri à CrossFit Da Vinci en Belgique, à près d’une heure de route, pour faire notre tout premier WOD (il n’y avait encore rien dans la région) et j’ai tout de suite accroché.

Tu possèdes ta Box, CrossFit CESTIO à Lille. Depuis quand existe-t’elle ? Comment t’es venu l’idée de créer ta propre box ?
Nous avons ouvert en septembre 2015, il y a déjà presque un an. C’est avant tout un projet de vie car nous l’avons voulu et nous nous sommes impliqués à 1000% en couple dans cette aventure, et aujourd’hui encore aucun regrets ! Nous avions envie de construire un projet qui nous ressemble, pour partager notre vision du CrossFit, et pouvoir vivre notre passion ensemble en quotidien.

Comment as-tu concrétisé ce projet ?
Beaucoup de boulot, de patience, et une grosse dose d’optimise ! Mais c’est un sentiment hors norme de se lever chaque matin et d’aller bosser par passion, cela fait oublier les petits tracas de la vie de chef d’entreprise, et Dieu sait que le quotidien en ai truffé. On a eu la chance d’être entouré par des amis passionnés eux aussi, et dont l’aide nous a été précieuse ; j’en profite pour faire un coucou à Michael, le portuguais/coach/bricoleur de la team, et Nicolas qui nous fait des supports de com’ tout simplement parfait, Ludo, nos familles, tout ceux qui ont participé à la naissance de notre box et contribuent au quotidien à rendre l’aventure exceptionnelle !

love

Quel est ton rythme d’entraînement ?
En règle générale, je m’entraine entre 5 et 6 fois semaine, mais essentiellement le midi quand je ne coach pas, ou en milieu d’après-midi lorsque la box est plus calme ; impossible le soir car je coach et j’en profite pour papoter avec un peu tout le monde, et je suis un vrai diesel, alors les training de bon matin… c’est dur dur !

Que fais-tu pendant tes rest days ?
Je travaille 7 jours/7, alors en général lorsqu’il y a de vrais moments off, je geek, j’en profite pour voir un peu ma famille, ou je vais marcher un moment pour la récup’ active et prendre un peu l’air. Lorsque je boss mais qu’il n’y a pas de training prévu, j’essaye de prendre un bon moment pour faire de la mobilité, et je passe par la case sauna.

mobility

Suis-tu un régime alimentaire particulier ?
Alors là, pas du tout ! Sans aller jusqu’à l’excès je ne me prive de rien, même si je suis évidemment vigilante et que j’essaye d’équilibrer les repas. Comme je ne mange jamais avant 22h30 le soir, après la fermeture de la box, la difficulté est surtout de ne pas grignoter toute la soirée entre les coaching. Je ne prends aucun supplément ni protéine avant ou après l’entrainement, je trouve les étiquettes parfois un peu vagues sur les contenus, et j’aime bien savoir ce que je prends. J’accorde plus d’importance à la gestion de la routine de récupération (sommeil, étirements, alimentation, etc.) qu’à la supplémentation.

Quel est ton mouvement préféré ? Et celui qui te met le plus en difficulté ?
Le snatch sans aucuns doutes ! Même si c’est une relation un peu « je t’aime, moi non plus », c’est celui sur lequel j’ai le plus progressé mais aussi sur lequel il faut bosser sans cesse ; lorsque j’ai commencé l’haltéro, un coach m’avait dit « c’est le mouvement des techniciens » et je m’étais donné comme objectif de parvenir à l’exécuter le plus « proprement » possible, j’y bosse encore ! Je détestais les thrusters puis nous avons reçu les assault bike à la box… chaque fois qu’il y a « cal assault bike » dans un WOD je sais que je vais vivre un enfer !

cyriellebar

Quels sont tes objectifs en CF ? Participes-tu à des compétitions ?
Cette saison 2015/2016 était pour moi clairement tournée vers l’haltero, pour progresser en force et sur le plan technique, puis parce que vraiment un plaisir, mais le Championnat de France passé, ce sera retour au CF pour la prépa physique. Cette année je me suis qualifiée aux Lièges Throwdown mais je ne pourrais pas m’y rendre car priorité le Championnat de France haltéro tombe presque en même temps, ainsi qu’aux « Southern Warriors », une compétition RX dans le sud de l’italie. J’aimerais bien faire les French TD en 2017, et pourquoi pas en team car c’est un format auquel je suis moins habituée mais qui me plairait beaucoup !

As-tu un/une partenaire d’entraînement favori(te) ?
Mon amoureux quand il peut, pas facile de gérer la salle et de s’entrainer, alors généralement on s’organise pour que l’un coach et l’autre puisse s’entrainer, et vis-versa . J’aime partager les training avec lui car il est d’un calme à toutes épreuves alors que moi, je suis difficile à canalyser ! A l’entrainement, il ne laisse rien passer, il me pousse dans mes retranchements mais il sait aussi trouver les mots quand je perds confiance, et c’est un véritable atout ! Lorsque c’est possible j’aime WODer en fin de journée avec les athlètes de la box, on improvise un metcon en fonction des envies, ou on se fait de gros chipper en team ; cela me change des training en solo et des heures de concentration : on débranche le cerveau et on envoie. J’adore l’ambiance des WODs en groupe !

 

 

Pourquoi aimes-tu le CF ?
C’est tellement complet ! Je trouve que c’est vraiment la discipline idéale pour devenir et rester sportif : on se fait de nouveaux amis, on progresse en permanence, on se fixe des objectifs et on gagne en confiance en soi lorsqu’on parvient à les atteindre. J’ai vu des gens se transformer aussi bien physiquement que mentalement en quelques mois de CF, c’est l’un des rares sports où tous les niveaux se cotoyent et où la pratique est individuelle et en même temps tellement collective.

Que penses-tu du CF pour les femmes ?
Personnellement cela m’a permi de me sentir beaucoup plus à l’aise dans mon corps. J’étais déjà « carré » à cause de la gymnastique, et c’était plutôt perçu comme quelque chose d’inésthetique, et comme je ne pouvais pas y faire grand chose j’essayais de porter des vêtements qui cachent un peu tout cela. Depuis le CF et l’haltéro, je vois bien que le regard sur le physique des sportives a changé : on voit la performance avant de voir le physique, et je trouve que c’est un message très positif de sortir les femmes de tous les clichés « beauté » dans lesquels on les enferme et de mettre en avant ce qu’elles sont capables d’accomplir avant de parler de ce à quoi elles ressemblent

 

cyriellesnatch

Comment et quand est né CF LADIES ?
Le blog a vu le jour il y a à peu près deux ans, sans prétentions aucunes, je cherchais à l’époque des articles sur le CF « pour les nuls » par exemple sur le pourquoi porter une ceinture, la différence entre des shoes de training et celles d’haltéro, bref ce genre de choses, mais je ne trouvais ça nulle part, ou systématiquement en anglais, et rien du tout sur le public féminin. Comme j’ai toujours aimé écrire et que j’avais déjà eu l’occasion de créer des sites web, je me suis lancée dans l’aventure !

Que partages-tu sur ton blog ?
Un peu de tout, au gré de mes envies, ou des sujets qui me viennent en partageant le quotidien d’autres athlètes au sein de la box. Plutôt des conseils sur le blog, aussi bien sur la pratique que sur l’équipement, et plutôt des photos/vidéos et citations motivantes sur la page Facebook.

La page Facebook dépasse les 10000 followers, comment expliques-tu un tel succès ? 
Alors là, j’ai été la première surprise ! J’imagine que le côté féminin, des nanas qui parlent à d’autres nanas en toute simplicité, rappelle un peu le côté communautaire et convivial que l’on aime dans le CF ; j’utilise aussi beaucoup la page pour mettre en avant des crossfiteuses françaises, je trouvais dommage que l’on en voit toujours que les grandes stars, même si ce sont de supers modèles tout aussi inspirantes, alors que dans toutes les boxs de France, il y a des centaines d’athlètes du quotidien qui repoussent leurs limites chaque jour et font de la communauté ce qu’elle est ☺

cestiocyrielle
Quels sont tes projets pour la suite ?
M’occuper de notre box et continuer à la voir grandir avant tout ! Concernant le blog, j’aimerais créer un premier événement à la rentrée, mais je n’en dis pas plus pour l’instant, c’est une surprise ☺ Et sur le plan performance, continuer mon petit bout de chemin en haltéro, et je l’espère avant 2017 attendre les minimas pour devenir internationale B, puis A un jour ! Et niveau CF, au moins une belle finale sur un throwdown européen !

Que dirais-tu à une femme qui hésite à se mettre au CrossFit ?
N’attendez pas d’être « prête », on ne l’est jamais ! Osez franchir le pas d’une box affiliée, vous rencontrerez un tas de passionné(e)s qui vous boosteront et vous aiderons à devenir la meilleure version de vous-même, quelque soit votre niveau, votre âge, ou votre passé sportif !

handstand

Merci à Cyrielle de s’être prêté au jeu des questions 😉

Vous pouvez la suivre sur son instagram @napoletane pour une bonne dose quotidienne de motivation, et aussi liker la page Facebook de CF Ladies (si ce n’est pas déjà fait) pour suivre l’actualité des crossfitteuses françaises !

Crédit photo:

Nicolas DENIS / Visual Designer
Lien Facebook https://www.facebook.com/nicolas.denis.visualdesigner/

One thought

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s