Les Opens viennent tout juste de se terminer et pour la plupart d’entre nous, notre participation aux Regionals sera en tant que spectateur. En attendant les prochaines phases de compétitions (sauf pour ceux qui vont attaquer les Frenchs), il faut s’entraîner. Nous sommes dans la phase qui s’appelle la phase Off Season. Toute notre préparation commence maintenant, alors quels sont mes choix de programmation?

Comme on vous a expliqué dans notre premier article « whiteboard translator« , la première chose que vous faites quand vous arrivez dans une box, c’est de regarder le tableau:

Un Warm-Up, un Skills, un WOD, un Cashout.

Et puis à côté généralement ou pas loin, un autre tableau, mais beaucoup plus rempli…Avec des mots barbares tel Invictus, Bergeron, Training Plan, Brute Strenght, Warrior et depuis peu vous pouvez voir apparaître Trainity,  Mjollnir, We are Athletic, Train2compete

Bon, commençons par le début… Nous avons demandé à Antoine ESCRIVANT, head coach et owner de CrossFit Lutèce:

Qu’est ce qu’une programmation? 

C’est un plan d’entraînement basé sur des échéances précises. Par exemple une programmation pour les Open. Elle doit s’axer en fonction d’objectifs particuliers tels une compétition, un poids de corps à atteindre ou une performance particulière, etc. Le but d’une programmation est de donner des axes de travail afin d’atteindre ce/ces objectif(s). En général elle s’articule en différents cycles, pouvant aller de quelques jours à quelques mois – on parlera de macro, méso, ou microcycles. En CrossFit, de mon point de vue, une programmation doit s’axer sur les points faibles d’un athlète tout en continuant à entretenir les autres qualités physiques et techniques.

Pourquoi en suivre une?

Peu importe qui est derrière une programmation, mais le « programmateur » suit une logique. Cette logique n’est pas forcément la meilleure du monde (sinon tout le monde ferait la même prog) mais cela reste une logique. C’est pour ça qu’il est conseillé de toujours suivre jusqu’au bout une prog car elle s’articule en fonction de la logique du programmateur. Aucun intérêt dans un semestre de naviguer sur 3 programmations. Que ça soit la programmation d’une box ou une prog indiv, il y a toujours une empreinte censée. Elle ne sera pas évidente pour tout le monde mais elle est présente. L’avantage d’une prog individuelle, est que la personne qui la conçoit devrait être capable de cibler les points à développer tout en s’appuyant sur le profil de l’athlète. La prog indiv. permet justement de s’adapter en fonction des disponibilités et des contraintes de l’athlète et surtout de mieux étalonner la programmation. On parle bien d’individualisation.

Alors faisons le tour des différentes programmations et pour qui elles sont adaptées…

La généraliste et gratuite (ou incluse dans votre abonnement), qui ne prend pas en compte l’individu mais le groupe:

  • La programmation classique de votre box établie par le Head Coach (généralement préparateur physique de formation et pas seulement coach). C’est celle qui vous rythme votre quotidien. (Tous niveaux)
  • Le compétitor training fait par le Head Coach ou choisie parmi les GRANDS (Invictus très souvent) et qui s’adresse au groupe qui fait de la compétition dans votre box. (Niveau intermédiaire, pour les athlètes connaissant leurs forces et faiblesses)
  • CrossFit.com : Le site de référence sur la programmation CrossFit, cela sera toujours la programmation la plus proche de la discipline. Une inspiration pour les coachs, les programmateurs… Pratique lorsque l’on est en vacances et où si l’on manque d’inspiration pour un open gym. (Tous niveaux)
  • Invictus, Bergeron, The Outlaw Way, Misfit Athletics sont des programmes génériques adaptés à un volume de compétiteur. Pas de travail sur les faiblesses dans ce format là, cela sera à vous d’adapter des cash out selon les mouvements que vous souhaitez travailler. Ces programmations proposent également des programmes en individualisation mais cela devient payant. (Niveau intermédiaire, pour les athlètes connaissant leurs forces et faiblesses)

Il y a ensuite les programmations semi-individuels (tronc commun et cash-in/cash out adaptés à l’athlète) ou purement individuel (adaptés aux débutants souhaitant faire de la compétition, tout comme moi, par exemple) mais elles sont généralement payantes (entre 40 et 100€), elles peuvent être proposées par :

Nous allons attarder un peu sur les programmations à distance, qui sont en train d’éclore de part et d’autres. Elles sont accessibles à tous niveaux mais tout de même de manière encadré pour les débutants!

Nous avons posé quelques questions à Luc Millier, Guillaume Guillou, Natalie Rios et André Houdet qui viennent de lancer leurs programmations personnalisées à distance:

Luc, à qui s’adressent vraiment les programmations à distance? 

Elles peuvent s’adresser aux personnes ayant un niveau débutant mais qui ont des objectifs précis et déterminés. Il faudra qu’elles soient accompagnées par un coach ou quelqu’un d’expérimenté pour des conseils techniques sur le moment et pour corriger la technique et les postures (surtout en haltéro ). Elle peut se faire en free access avec un coach qui surveille.

Egalement aux personne ayant suffisamment d’entraînements pour maîtriser la technique sur les mouvements basiques et qui peuvent s’entraîner en free access. Et évidemment aux compétiteurs.

Quelles est la force de Mjöllnir par exemple?

En premier lieu, nous tenons compte des objectifs du pratiquant, de ses points forts et de ses points faibles. Ensuite nous partons sur une optique avec moins de volume mais plus d’intensité. Et évidemment, nous répondons aux questions quotidiennes sous 24h.

Guillaume, tu as suivi la prog de Paul Warrior, qu’est ce qui t’a motivé à lancer ton programme?

J’ai contacté Paul Warrior en Juillet 2015 suite à une contre-performance au Irish Throwdown. Il a tout de suite accepté et j ai immédiatement commencé en débutant avec sa semaine de test. Un grand souvenir entre mes voyages, mes certifications et mes entraînements aux contacts de grands athlètes et coachs aux Usa et Canada. Après avoir suivi Invictus, puis une prog perso d’Erica Livett puis Training Plan de Jami Tikkanen et aujourd’hui Warrior Programming, je pense avoir le recul nécessaire pour apporter à chaque athlète les besoins pour devenir complet et combler ses lacunes. J’ai aussi la volonté d’apporter une vision différente de l’entraînement, plus basé sur le défi quelqu’il soit, plutôt que sur une structure planifiée au pourcentage près et souvent trop théorique. Pour moi le stimulus est le plus important. Peu importe la manière.

Quels ont été tes plus beaux succès de programmation?

Un de mes plus beaux succès est d’avoir permis à une maman de perdre du poids et de changer de vie grâce à l’estime et la confiance créée en ses propres capacités. Je trouve que la performance sportive est intéressante mais quand on a un rôle aussi important dans la trajectoire de vie d’une personne, c’est encore plus intense à vivre.

Et aussi un ancien rugbyman qui, 12 ans après avoir attrapé un staphylocoque doré au quadriceps, ne pouvait toujours pas plier la jambe, courir ou marcher de manière correcte. Après 3 mois d entraînement, il a réussi à squatter 10 rep en demi squat, cuisse a 90° avec une barre de 100kg. Il m’a dit avoir changé de vie et qu’à 32 ans, il retrouvait le goût de vivre. Depuis il a ouvert 2 restos et continue à venir nous voir régulièrement. Ça c’est vraiment le pouvoir de ce sport.

Natalie, André, comment s’assurer des progrès ou faire des corrections de vos athlètes?

Tout d’abord, nous envoyons les séances par bloc de deux semaines, jamais plus. Au cas où nous remarquons une faiblesse ou un problème sur un exercice ou un mouvement, cela nous laisse une marge pour adapter le programme dans le futur. Les entraînements ont été pensés selon les contraintes de l’athlète (où et quand il s’entraîne, matériel à disposition etc…). Il est important qu’en échange, il puisse filmer ses séances d’haltéro ou même des moments de leurs séances afin que l’on puisse corriger ou valider les progrès . Nous avons également créer un groupe Facebook où tous les athlètes sont réunis, où nous pouvons échanger sur diverses astuces, tips nutrition etc.

Ce n’est pas dur de garder la motivation quand les coachs ne sont pas là?

Tout est une question de volonté. Nous faisons notre maximum pour qu’ils se sentent entourés même à distance. Nous créons un groupe Whatsapp perso avec l’athlète, où il peut nous envoyer ses questions, ses doutes, ses vidéos. Nous leur envoyons un petit message si nous n’avons pas de nouvelles pendant plusieurs jours. Nous leur proposons des appels Facetime, pour au moins avoir un contact un plus réel pour échanger et aussi le groupe Facebook pour échanger dans la communauté.

Il y a aussi et cela est un peu à part, la programmation payante et générique mais qui s’adresse aux athlètes de bon niveau (un athlète dans ses mouvements, qui connait ses forces et ses faiblesses et qui sait se dire stop) qui veulent emmener leurs entraînements au niveau supérieur. Ces programmes sont établis par des légendes du CrossFit.

Bon si vous avez lu jusque là, c’est que clairement la programmation vous intéresse!!

Nous avons gardé le mot de la fin pour Paul Warrior, fondateur de Warrior Programming.:

Y a t’il un intérêt à faire une programmation si nous sortons d’une blessure? (bah oui moi et mes deux opérations du genou, je me sens concernée 🙂 )
Un programme semi individuel comme nous proposons est justement adapté aux besoins spécifiques d’un athlète. Que vous fassiez du CrossFit en préparation de votre sport (nous avons des triathlètes) ou bien que vous sortiez d’une opération du genou et d’une grosse déchirure musculaire comme Megan LoveGrove (qualifiée aux Regionals), nous sommes là pour adapter les entraînements. Nous adorons adapter et trouver les solutions aux différents problèmes des athlètes.
Si nous reprenons l’exemple de Megan, tout son programme a été construit autour du renforcement de son genou. Comment adapter ses entraînements en force, gym et cardio en tenant compte la réparation de ses différentes blessures…
Elle est aujourd’hui qualifiée pour les Regionals.
Capture d’écran 2016-04-05 à 08.35.44.png

Alors quelle sera votre excuse? 

  • Tous nos articles ont été revus et corrigés par un coach. 
  • Nous ne sommes ni coach, ni athlète, nous pratiquons le CrossFit de manière régulière et encadrée dans une box. Nous ne conseillons personne de faire toutes ces activités seule chez elle. Il est important de pratiquer avec des professionnels capables de corriger vos postures et de vous conseiller pour éviter toute blessure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s