Avant de commencer le Crossfit, pour nous, il n’y avait que deux trois façons de faire des pull-up. En pronation ou en supination (voir notre article ici) et surtout comme on pouvait.

Puis on a commencé à comprendre que si nous souhaitions, un jour, faire plus de dix pull-up d’affilée (déjà 3, on serait heureuses), on allait avoir besoin d’une autre technique. Heureusement il existe une alternative sur plusieurs mouvements de poids de corps en Crossfit qui s’appelle le Kipping, autrement dit une manière non « stricte » d’effectuer un mouvement.

Voici le Kipping Pull Up.

Le mouvement de kipping sur un pull up est un mouvement de balancier, d’ouverture et de fermeture d’épaules, qui alterne entre les positions hollow hold et arch hold (mouvements que l’on retrouve très souvent en cashout et en tabata) et qui va servir à se délester de son poids pour enchaîner les tractions plus facilement.

 

Il y a plusieurs étapes à travailler:

  • Dans un premier temps, commencer à travailler votre ouverture (on sort la tête et on a le corps complètement gainé) et fermeture d’épaules (la tête rentre entre les épaules et on repousse la barre, le corps toujours gainé).
  • Ensuite soit à l’aide de votre coach ou de votre partenaire d’entraînement, en vous mettant des balises à venir toucher avec vos hanches. Et oui, comme 90% des mouvements que l’on travaille, la force vient des hanches.
  • Rajouter l’élévation des genoux, qui vous donnera vraiment la sensation de vous délester (vous pouvez voir que j’arrive à lâcher mes mains de la barre quelques instants sans m’écraser au sol)
  • Rajouter le tirage vers la barre.
  • Et ensuite, vidéo faite du coach qui les réussit bien mieux que moi, il repousse bien la barre afin d’être capable de les enchaîner 🙂

Maintenant à vous de jouer!! Et moi de les enchaîner 🙂 Amélie y arrive déjà! 🙂

L’astuce du coach Thomas Schmitt de chez Crossfit Original Addicts:

IMG_8589 « Soyez patientes, ne brûlez pas les étapes. Même si la tentation est forte de passer rapidement au Kipping pour pouvoir réussir vos pull-ups plus facilement, assurez-vous d’avoir la musculature et la stabilité nécessaires au niveau des épaules d’abord. Privilégiez donc toujours le travail en strict dans un premier temps (variez les « plaisirs » en travaillant en excentrique, en tempo, en isométrie, ndlr comme vu dans notre premier article ici).C’est le meilleur moyen de rester éloignées des blessures le plus longtemps possible et de pouvoir passer au Kipping en toute sérénité. »

Don’t Wish for it, Work for it !

Un grand merci aux Addicts pour leur accueil ! Venez découvrir leur superbe box, 37 rue Bréguet dans le 11ème et profitez de la semaine portes ouvertes pour venir woder avec eux !

IMG_0052

 

IMG_0051

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s